Wikileaks met en difficulté la BCEAC

Selon des informations révélées hier par le quotidien El Pais, s’appuyant sur des notes de Wikileaks, l’ancien président Omar Bongo aurait détourné au total plus de 30 millions des caisses de la BCEAC (Banque centrale des Etats d’Afrique Centrale) afin de financer les partis politiques français, aussi bien de gauche que de droite. Selon Wikileaks, des hommes politiques comme Chirac ou Sarkozy auraient notamment profité de ces largesses.

No tags for this post.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé