ACtualites du marche des changes

Newsletter de Forex.fr de la semaine du 7 janvier

Première newsletter de l’année 2011!

Une actualité très chargée pour ce début d’année même si les fondamentaux de l’année dernière sont toujours présents. Au programme de la semaine écoulée, un rebond confirmé de l’activité économique outre-Atlantique alors que l’Europe continue de s’enfoncer dans la crise, à la fois la crise économique et la crise obligataire. L’optimisme lié à la rentrée et les bons chiffres américains ont avantagé le dollar alors que l’euro est au tapis en ce début d’année, comme prévu par les analystes.

Le bilan est catastrophique pour la monnaie unique européenne depuis lundi. En l’espace de seulement cinq séances, l’euro a perdu près de 400 pips face au dollar, s’inscrivant au moment où nous écrivons en-dessous de 1.30 dollar. L’affaiblissement de l’euro est généralisé, aussi bien face au dollar que face au yen, au franc suisse ou encore à la livre sterling. La progression du billet vert fut étayé par la hausse constante du Dollar Index sur l’IntercontinentalExchange. Depuis le 1er janvier, l’indice s’est apprécié de près de 3%, dépassant 81 sur une base historique de 100.

Lire la suite
euro

L’actualité de l’EUR/USD et des autres devises du 7 janvier

Hier, la séance américaine fut plutôt calme après la publication des chiffres des inscriptions au chômage, la tendance sur l’EUR/USD étant toujours baissière. L’autre événement de la fin de soirée fut la décision surprise de la banque centrale du Pérou de relever préventivement son principal taux directeur en le faisant passer de 3% à 3.25, le Pérou étant l’un des pays ayant la plus forte croissance en Amérique latine. Bien que les pressions inflationnistes soient modérées, la banque centrale tient à commencer l’année sur une note positive. Sur les dix économistes interrogés par Reuters en marge de la réunion de la banque centrale, 8 s’attendaient à ce que l’institut d’émission opte pour un maintien des taux.

Aujourd’hui, la séance européenne est marquée essentiellement par un renouveau de la crise obligataire alors que le rapport sur l’emploi et le chômage américain est attendu en fin de journée.

L’euro poursuit sa baisse, s’affichant en-dessous de 1.30 dollar mais se stabilisant en revanche face au yen autour de 108. L’euro a toutes les chances de continuer sa baisse dans les semaines à venir, la prochaine cible de notre rédaction se situant à 1.29 dollar. Face à la livre sterling, l’euro se stabilisait également, le marché étant probablement attentiste, alors que la devise britannique avait enregistré de bons gains hier. La stabilisation s’effectue autour de 84 pence pour un euro.

Lire la suite
eurostat

Les nouvelles économiques du 7 janvier 2011

Actualité très chargée hier sur le front économique. La journée d’aujourd’hui s’annonce marquée par la publication des chiffres du chômage un peu partout dans le monde.
Hier, Markit a confirmé la contraction du secteur des services au Royaume-Uni au mois de décembre, l’indice PMI chutant à 49.7 contre un niveau de 53 en novembre. Les analystes s’attendaient à une baisse en raison des conditions climatiques qui ont pénalisé l’activité mais cette baisse fut plus forte que prévu. C’est la première fois depuis 20 ans que l’indice PMI passe en-dessous de la barre de 50.
Dans la zone euro, nombreux furent les indicateurs publiés hier. La séance avait ouvert avec une hausse de la confiance des chefs d’entreprise et des consommateurs en décembre, l’indice publié par la Commission Européenne passant à 106.2 points. Ont suivi les ventes de détail qui ont baissé de 0.8% en novembre par rapport au mois d’octobre selon Eurostat.
Bonne nouvelle toutefois pour l’Allemagne puisque les commandes à l’industrie allemande ont bondi de  5.2% en novembre sur un mois, soit cinq fois plus que prévu par les analystes.
En Suisse, comme prévu, l’inflation a atteint des plus bas en 2010, s’élevant en moyenne à 0.7% selon l’OFS. La BNS table sur une inflation très faible en 2011, de seulement 0.4%, soit largement en-dessous de la cible de 2% fixée par la banque centrale. La faiblesse de l’inflation devrait également inciter la BNS à maintenir ses taux inchangés pendant une bonne partie de l’année.
Nouvel effet de manche pour la Chine qui a affirmé, quelques jours avant une visite du président chinois à Washington, que Pékin va renforcer la flexibilité du taux de change du yuan. Il n’est pas sûr cependant que cette annonce soit suivie de réelles avancées sur ce plan. Par ailleurs, le vice Premier ministre chinois a dévoilé l’aide qu’envisage d’apporter la Chine à l’Espagne. Pékin devrait acheter prochainement 6 milliards d’euros de dette espagnole sur le marché obligataire.
Actualité très chargée hier sur le front économique. La journée d’aujourd’hui s’annonce marquée par la publication des chiffres du chômage un peu partout dans le monde.
Hier, Markit a confirmé la contraction du secteur des services au Royaume-Uni au mois de décembre, l’indice PMI chutant à 49.7 contre un niveau de 53 en novembre. Les analystes s’attendaient à une baisse en raison des conditions climatiques qui ont pénalisé l’activité mais cette baisse fut plus forte que prévu. C’est la première fois depuis 20 ans que l’indice PMI passe en-dessous de la barre de 50.
Lire la suite

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé