ACtualites du marche des changes

Italie

Les nouvelles économiques du 31 janvier 2011

Au quatrième trimestre 2010, l’économie américaine a crû de 3.2%, soit mieux que prévu. Toutefois, le PIB américain de 2010 n’a pas permis à combler les pertes liées à la crise de 2008-2009.

En Allemagne, les salaires négociés ont augmenté de 1.6% en Allemagne au cours de 2010 ce qui devrait notamment inciter les syndicats allemands à accroître leurs revendications.

En Pologne, la PIB de 2010 s’affiche en augmentation de 3.8% par rapport à 2009 en prix constants selon le GUS. Pour 2011, le gouvernement s’attend à une croissance de 3.5%. Ces bonnes performances ont renforcé le zloty polonais lors de la séance de vendredi.

Lire la suite
All_blacks

La banque centrale néo-zélandaise parie sur les All Blacks

Alors que le dollar néo-zélandais a commencé l’année 2011 en piètre position à cause d’une soudaine détérioration du contexte économique mondiale suite aux émeutes en Tunisie, en Egypte et en Jordanie, et à cause du tremblement de terre de septembre, la banque centrale, par la voix du gouverneur Alan Bollard, a décidé de s’en remettre à l’équipe de rugby nationale, les All Blacks.

Etranger intervention que celle d’Alan Bollard vendredi dernier devant un parterre de businessmen à la Chambre de Commerce de Canterbury. L’économiste n’a pas fait de pronostique concernant l’économie néo-zélandaise pour 2011 mais a prédit, telle un bookmaker, une victoire des All Blacks face aux australiens lors de la World Cup qui doit débuter en septembre prochain en Nouvelle-Zélande.

Erudit de rugby peut-être, Alan Bollard est avant tout un banquier central pragmatique. A l’heure actuelle, l’horizon est plutôt sombre pour l’économie nationale qui se relève difficilement du tremblement de terre. Les perspectives ne sont pas réjouissantes mais une victoire de l’équipe nationale lors de la World Cup pourrait inverser la tendance en fin d’année.

Lire la suite
dollar_canadien

La revue hebdomadaire de Forex.fr du 31/01 au 04/02

L’atmosphère se détériore à l’approche du mois de février sur le marché des changes avec un retour surprenant des investisseurs sur les valeurs refuge. Le mois de janvier fut très positif pour les investisseurs qui ont voulu prendre des risques mais le mois de février pourrait s’annoncer sous un autre jour.

La semaine passée a montré que les économies de la Triade sont en train de se consolider mais cette consolidation risque de prendre malheureusement un certain temps. Les données concernant la croissance aux Etats-Unis publiées vendredi dernier ont montré que la reprise sera lente mais continue.

La semaine qui s’annonce va faire une large place aux consommateurs avec la publication de données concernant l’inflation mais aussi le chômage. Le rapport sur l’emploi américain attendu vendredi constituera comme toujours le point clé de la semaine mais l’emploi dans la zone euro risque également d’attirer l’attention mardi.

Le redressement du marché de l’emploi a pour l’instant été anémique dans les économies développées, ce qui laisse planer de nombreux doutes sur la pérennité de la croissance économique.

Lire la suite

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé