Vers une appréciation de la devise roumaine

Alors qu’une mission conjointe du FMI et de l’UE se trouve en ce moment à Bucarest, la banque centrale roumaine pourrait, selon des experts de la Banque Mondiale, laisser le cours de la monnaie nationale filer sur le marché des changes afin de maintenir l’inflation dans les bornes fixées cette année.

Le pays, qui essaie de redémarrer une économie durement touchée par deux ans de récession, cherche aussi à limiter l’inflation qui est parmis les plus élevées d’Europe, atteignant 8% en mars dernier. L’objectif de la banque centrale est de maintenir l’inflation annuelle comprise entre 2 et 4% cette année mais, d’après les experts, elle devrait rapidement passer à une prévision de 5%.

Comme dans le cas de la Thaïlande, l’arme la plus efficace pour limiter l’inflation semble de laisser le taux de change de la monnaie nationale s’apprécier, ce qui a un effet particulièrement rapide sur l’inflation.

No tags for this post.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *