Les nouvelles économiques du 23 août 2011

grece
Selon un responsable syndical ayant rencontré le ministre des Finances grecs, le PIB de la Grèce pourrait reculer d’au moins 5.3% cette année. Officiellement, le gouvernement table toujours sur un repli de 4.5%.

Toujours en Grèce, Moody’s s’est inquiété publiquement aujourd’hui que les garanties en cash demandées par certains pays européens, dans la foulée de la Finlande, ne retarde le versement de la première tranche du programme de renflouement de la Grèce et mette ainsi le pays en situation de défaut de paiement. Ce programme de renflouement doit, normalement, couvrir les besoins de financement de la Grèce jusqu’à mi-2014. Suite à l’accord entre la Finlande et la Grèce concernant l’obtention de garantie (collatéral) en échange de prêts, l’Autriche, la Slovaquie et les Pays-Bas ont formulé une exigence similaire. Seuls les Pays-Bas se sont depuis rétractés.

Par ailleurs, la BCE a annoncé hier qu’elle avait acheté pour 14 291 milliards d’euros d’obligations d’Etat durant la semaine se terminant le 19 août contre seulement 22 milliards la semaine précédente. Elle a aussi ajouté qu’elle allait tenir aujourd’hui un appel d’offres pour des dépôts à une semaine afin d’absorber l’excédent de liquidité dû à ces opérations.

Enfin, selon les analystes de Commerzbank, « le seuil psychologique important de 1 900 dollars (de l’once d’or) devrait être testé très bientôt dans le climat économique actuel ».

No tags for this post.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé