ACtualites du marche des changes

euros-billet

Trend clairement baissier pour l’EURUSD avant un après-midi sous le signe des Etats-Unis

L’eurusd s’affiche en net repli à midi en Europe, à 1.4269, alors que les inquiétudes au sujet de la Grèce ont ressurgi brutalement hier soir et que les indicateurs économiques européens sont en berne.
Scénario du jour
Si l’eurusd a oscillé dans une bande de fluctuation comprise entre 1.4355 et 1.4469 hier, aujourd’hui, nous envisageons une tendance très clairement baissière pour le cross qui devrait l’amener à évoluer entre 1.4300 et 1.4200 pendant la majeure partie de la séance. En cas de rupture du niveau de 1.4200, c’est une baisse à 1.4100 qui est envisageable, tout dépendra en fait des indicateurs macroéconomiques attendus cet après-midi.
Après les mauvais chiffres de l’enquête ADP hier, les investisseurs regarderont avec beaucoup d’attention cet après-midi la publication des revendications d’allocation chômage aux Etats-Unis à 14H30 et surtout à 16H30 la publication de l’ISM qui est attendu sous le seuil de 50, ce qui signifie qu’il y a contraction de l’activité. Les signes sont de plus en plus clairs concernant une probable récession.
Lire la suite
unemployment

Les informations macroéconomiques du 1er septembre 2011

Place à l’emploi et au chômage avec plusieurs indicateurs publiés hier. Selon les données fournies par Eurostat, le taux de chômage dans la zone euro a atteint 10% de la population active en juillet contre une précédente estimation de 9.9%. A noter que l’Italie a aussi annoncé un taux de chômage à 8% en juillet et à 7% en Allemagne en août, ces chiffres étant conformes aux attentes. En France, selon les données de Pôle Emploi, la hausse du nombre de demandeurs d’emploi indemnisés en juillet a crû de 2.5% sur un mois.
Aux Etats-Unis, le secteur privé a ralenti ses embauches en août en créant seulement 91 000 emplois en un mois, selon l’enquête ADP, soit nettement moins que les prévisions des économistes.
Par ailleurs, Eurostat a aussi publié les chiffres de l’inflation pour le mois dernier, à 2.5% comme en juillet.
Pour finir, l’Italie a annoncé l’abandon d’une mesure très contestée sur les retraites qui offrait la possibilité aux italiens ayant racheté leurs années d’études ou de service militaire d’inclure ces années dans leurs années de cotisations et de partir en retrait avant d’avoir travaillé 40 ans. Les économies qui auraient dû découler de cette mesures étaient d’environ 500 millions d’euros en 2013 et de 1 milliard en 2014.
Place à l’emploi et au chômage avec plusieurs indicateurs publiés hier. Selon les données fournies par Eurostat, le taux de chômage dans la zone euro a atteint 10% de la population active en juillet contre une précédente estimation de 9.9%. A noter que l’Italie a aussi annoncé un taux de chômage à 8% en juillet et à 7% en Allemagne en août, ces chiffres étant conformes aux attentes. En France, selon les données de Pôle Emploi, la hausse du nombre de demandeurs d’emploi indemnisés en juillet a crû de 2.5% sur un mois.
Lire la suite

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé