L’EURUSD stable à l’ouverture avant le discours du président Obama

argent2
La parité eurodollar était stable ce matin en Europe, s’affichant à 10h heure française, à 1.4073, soit un recul de seulement cinq pips par rapport à l’ouverture.
Scénario du jour EURUSD:
Nos analystes anticipent aujourd’hui un mouvement haussier de l’EURUSD au-dessus de 1.4197. Nous conseillons vivement de placer votre stop loss en dessous de 1.3886. Sur une base hebdomadaire, le potentiel baissier de la paire vers 1.4070, soit les niveaux autour desquels elle évolue ce matin, reste probable tant que la zone 1.4309-1.4372 ne sera pas franchie.
Du point de vue du calendrier macroéconomique, la séance sera surtout marquée cet après-midi par la publication à 14h30 des nouvelles demandes hebdomadaires d’allocation chômage aux Etats-Unis et, plus tard, par le discours du président Obama retransmis à la télévision américaine. Selon plusieurs sources journalistiques, le président devrait dévoiler un plan de lutte contre le chômage estimé à 300 milliards de dollars.
Point sur les fondamentaux
La séance d’hier fut riche en déclarations et en indicateurs. Le Livre Beige de la Fed a, contre toute attente, montré un certain optimisme de la part des membres de la banque centrale américaine. En effet, selon ce rapport, “l’activité économique a continué de progresser à un rythme modéré, bien que l’on note dans certaines régions une activité hésitante ou en train de faiblir”. La Fed n’a donc pas cédé au catastrophisme alors que de plus en plus d’économistes anticipent une récession aux Etats-Unis.
Ce début de matinée est marqué par plusieurs indicateurs français qui soulignent, à maints égards, que le retour de la croissance sur le Vieux-Continent se fait très péniblement. Ainsi, la Banque de France a, sans réelle surprise, réduit sa prévision de croissance, pour la faire tomber à 0.1% au troisième trimestre, soit le même niveau que l’Allemagne au deuxième trimestre. De plus, selon le baromètre BVA-BFM-Challenges-Avanquest, le pessimisme des français en matière économique a atteint un niveau record depuis 2008 puisque l’indice de moral a chuté de 36 point pendant l’été pour atteindre son plus mauvais niveau depuis la chute de Lehman Brothers.
En dépit des inquiétudes pesant sur la croissance, les bourses en Europe ont ouvert à l’équilibre avec un CAC40 toujours au-dessus de 3000 points grâce à la bonne tenue de Wall Street dont l’indice Dow Jones a fini en hausse de 2.44% hier et le Nasdaq de 3.04%.
La parité eurodollar était stable ce matin en Europe, s’affichant à 10h heure française, à 1.4073, soit un recul de seulement cinq pips par rapport à l’ouverture.
Scénario du jour EURUSD:
Nos analystes anticipent aujourd’hui un mouvement haussier de l’EURUSD au-dessus de 1.4197. Nous conseillons vivement de placer votre stop loss en dessous de 1.3886. Sur une base hebdomadaire, le potentiel baissier de la paire vers 1.4070, soit les niveaux autour desquels elle évolue ce matin, reste probable tant que la zone 1.4309-1.4372 ne sera pas franchie.
Du point de vue du calendrier macroéconomique, la séance sera surtout marquée cet après-midi par la publication à 14h30 des nouvelles demandes hebdomadaires d’allocation chômage aux Etats-Unis et, plus tard, par le discours du président Obama retransmis à la télévision américaine. Selon plusieurs sources journalistiques, le président devrait dévoiler un plan de lutte contre le chômage estimé à 300 milliards de dollars.
Point sur les fondamentaux
La séance d’hier fut riche en déclarations et en indicateurs. Le Livre Beige de la Fed a, contre toute attente, montré un certain optimisme de la part des membres de la banque centrale américaine. En effet, selon ce rapport, “l’activité économique a continué de progresser à un rythme modéré, bien que l’on note dans certaines régions une activité hésitante ou en train de faiblir“. La Fed n’a donc pas cédé au catastrophisme alors que de plus en plus d’économistes anticipent une récession aux Etats-Unis.
Ce début de matinée est marqué par plusieurs indicateurs français qui soulignent, à maints égards, que le retour de la croissance sur le Vieux-Continent se fait très péniblement. Ainsi, la Banque de France a, sans réelle surprise, réduit sa prévision de croissance, pour la faire tomber à 0.1% au troisième trimestre, soit le même niveau que l’Allemagne au deuxième trimestre. De plus, selon le baromètre BVA-BFM-Challenges-Avanquest, le pessimisme des français en matière économique a atteint un niveau record depuis 2008 puisque l’indice de moral a chuté de 36 point pendant l’été pour atteindre son plus mauvais niveau depuis la chute de Lehman Brothers.
En dépit des inquiétudes pesant sur la croissance, les bourses en Europe ont ouvert à l’équilibre avec un CAC40 toujours au-dessus de 3000 points grâce à la bonne tenue de Wall Street dont l’indice Dow Jones a fini en hausse de 2.44% hier et le Nasdaq de 3.04%.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé