forex.fr

Le scénario de Georges Soros pour l’EuroZone

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Dans une interview très remarquée accordée à CNBC avant hier, George Soros a donné son appréciation de la crise actuelle. Le moins qu’on puisse dire, c’est que l’optimisme n’est pas au rendez-vous.
Il a en effet reconnu que la situation économique aux Etats-Unis, largement imputable à la crise européenne, est pire que les politiques ne veulent le dire. Il a évoqué une situation de “double dip” dans laquelle se trouve déjà l’économie outre-Atlantique. Comparant la crise actuelle à la chute de Lehman Brothers, il a dit s’attendre à ce que les conséquences soient encore pire qu’en 2008.
Pour le milliardaire, la crise souveraine est avant tout une crise de liquidité qui n’a qu’une issue probable: deux ou trois pays de l’EuroZone risquent de faire défaut et de sortir de l’euro, soit de manière ordonnée, soit dans la précipitation, ce qui résultera dans les deux cas en une crise financière globale. Bien qu’il n’ait pas nommé les pays concernés, tout le monde pense inévitable à la Grèce et probablement au Portugal, si ce n’est à l’Italie.
Il ne s’attend cependant pas à ce que le climax de la crise soit atteint ce mois-ci, mais probablement en décembre ou au début de l’année prochaine. Comme il l’a noté, les européens “sont occupés à créer le FESF” pour le moment, ce qui constitue un potentiel énorme pour des eurobonds. Si ces eurobonds ne voient pas le jour, l’accentuation de la crise selon Soros est inévitable, avec des conséquences en grande partie incertaines pour le monde.
Dans une interview très remarquée accordée à CNBC avant hier, George Soros a donné son appréciation de la crise actuelle. Le moins qu’on puisse dire, c’est que l’optimisme n’est pas au rendez-vous.
Il a en effet reconnu que la situation économique aux Etats-Unis, largement imputable à la crise européenne, est pire que les politiques ne veulent le dire. Il a évoqué une situation de “double dip” dans laquelle se trouve déjà l’économie outre-Atlantique. Comparant la crise actuelle à la chute de Lehman Brothers, il a dit s’attendre à ce que les conséquences soient encore pire qu’en 2008.
Pour le milliardaire, la crise souveraine est avant tout une crise de liquidité qui n’a qu’une issue probable: deux ou trois pays de l’EuroZone risquent de faire défaut et de sortir de l’euro, soit de manière ordonnée, soit dans la précipitation, ce qui résultera dans les deux cas en une crise financière globale. Bien qu’il n’ait pas nommé les pays concernés, tout le monde pense inévitable à la Grèce et probablement au Portugal, si ce n’est à l’Italie.
Il ne s’attend cependant pas à ce que le climax de la crise soit atteint ce mois-ci, mais probablement en décembre ou au début de l’année prochaine. Comme il l’a noté, les européens “sont occupés à créer le FESF” pour le moment, ce qui constitue un potentiel énorme pour des eurobonds. Si ces eurobonds ne voient pas le jour, l’accentuation de la crise selon Soros est inévitable, avec des conséquences en grande partie incertaines pour le monde.
No tags for this post.

Lire la suite sur TradingView

Améliorez vos compétences de trading en vous inspirant des idées de traders du monde entier.
Avertissement au risque

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d’actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75 % des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Les performances passées ne sont pas une indication des résultats futurs.

Les crypto-actifss sont susceptibles de subir d’importantes fluctuations de prix et ne sont donc pas appropriées pour tous les investisseurs. Le trading de crypto-monnaies n’est supervisé par aucun cadre réglementaire européen.

 

Il y a toujours une correlation entre rendement élevé et risque élevé. 

forex.fr ou toute personne ayant un rapport avec forex.fr n’acceptera aucune responsabilité pour toute perte liée à la spéculation ou tout préjudice lié à la confiance sur les informations contenues sur ce site y compris les données, les cotations, les graphiques et les signaux d’achat et de vente. Veuillez être pleinement informés sur les risques et les coûts liés à la spéculation sur les marchés financiers, c’est l’une des formes de placement les plus risqué.

Laissez un commentaire!

A propos

forex.fr est un site d’information sur le marchee des changes. Le contenu n’est pas pas une recommandation d’investissement.

Articles recents

Inscrivez-vous a notre newsletter

En vous inscrivant vous acceptez notre politique de confidentialite.

Pas de spam, pas de courrier indesirable

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé