Les nouvelles économiques du 6 octobre 2011

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Sur le plan macroéconomique, la croissance outre-Manche a été contre toute attente revue en baisse au deuxième trimestre, au taux de 0.1% contre un estimation initiale de 0.2%. C'est la croissance la plus faible depuis le quatrième trimestre 2010.
Dans la zone euro, les ventes de détail ont reculé de 0.3% en août sur un mois. Parmi les pays pour lesquels les données sont disponibles, les plus fortes baisses ont été observées en Roumanie (-3.1%), en Allemagne (-2.9%) et en Finlande (-2.2%), et les plus fortes hausses en Slovénie (+3.1%), au Luxembourg (+2.8%) et en Lituanie (+2.5%).
Les craintes de récession mondiale ont par ailleurs été renforcées suite à une déclaration du directeur Europe du FMI hier qui a affirmé à des journalistes: "Nous tablons toujours sur une croissance en 2012 même très modeste mais l'activité pourrait se retourner. Un risque de récession n'est donc pas à exclure".
Dans cette même déclaration, il a également la nécessité de réexaminer le deuxième plan de sauvetage grec afin qu'il mette plus l'accent sur la soutenabilité de la dette du pays et sur la nécessaire relance de la croissance.
Ces propos sont intervenus juste après la publication d'une interview en Allemagne du ministre grec de l'Economie qui a affirmé que la situation de son pays "est assez désespérée". "Notre situation est assez désespérée. Car nous réduisons de manière toujours plus drastique le revenu des gens. (...) Les Grecs vivent la situation présente de manière très douloureuse", a-t-il déclaré. Il a également ajouté que "le gouvernement (grec) est totalement isolé avec cette politique de réforme. L'opposition assure qu'elle pourrait renégocier nos conditions de crédit. Et la gauche radicale veut quitter l'UE. (...) Nous sommes seuls". Ce sentiment de désespoir semble généralisé au sein du gouvernement grec où des rumeurs de démission du Premier ministre ont circulé au cours des dernières semaines.
Sur le plan macroéconomique, la croissance outre-Manche a été contre toute attente revue en baisse au deuxième trimestre, au taux de 0.1% contre un estimation initiale de 0.2%. C'est la croissance la plus faible depuis le quatrième trimestre 2010.
Dans la zone euro, les ventes de détail ont reculé de 0.3% en août sur un mois. Parmi les pays pour lesquels les données sont disponibles, les plus fortes baisses ont été observées en Roumanie (-3.1%), en Allemagne (-2.9%) et en Finlande (-2.2%), et les plus fortes hausses en Slovénie (+3.1%), au Luxembourg (+2.8%) et en Lituanie (+2.5%).
Les craintes de récession mondiale ont par ailleurs été renforcées suite à une déclaration du directeur Europe du FMI hier qui a affirmé à des journalistes: "Nous tablons toujours sur une croissance en 2012 même très modeste mais l'activité pourrait se retourner. Un risque de récession n'est donc pas à exclure".
euro-zone
Sur le plan macroéconomique, la croissance outre-Manche a été contre toute attente revue en baisse au deuxième trimestre, au taux de 0.1% contre un estimation initiale de 0.2%. C’est la croissance la plus faible depuis le quatrième trimestre 2010.
Dans la zone euro, les ventes de détail ont reculé de 0.3% en août sur un mois. Parmi les pays pour lesquels les données sont disponibles, les plus fortes baisses ont été observées en Roumanie (-3.1%), en Allemagne (-2.9%) et en Finlande (-2.2%), et les plus fortes hausses en Slovénie (+3.1%), au Luxembourg (+2.8%) et en Lituanie (+2.5%).
Les craintes de récession mondiale ont par ailleurs été renforcées suite à une déclaration du directeur Europe du FMI hier qui a affirmé à des journalistes: “Nous tablons toujours sur une croissance en 2012 même très modeste mais l’activité pourrait se retourner. Un risque de récession n’est donc pas à exclure”.
Dans cette même déclaration, il a également la nécessité de réexaminer le deuxième plan de sauvetage grec afin qu’il mette plus l’accent sur la soutenabilité de la dette du pays et sur la nécessaire relance de la croissance.
Ces propos sont intervenus juste après la publication d’une interview en Allemagne du ministre grec de l’Economie qui a affirmé que la situation de son pays “est assez désespérée”. “Notre situation est assez désespérée. Car nous réduisons de manière toujours plus drastique le revenu des gens. (…) Les Grecs vivent la situation présente de manière très douloureuse”, a-t-il déclaré. Il a également ajouté que “le gouvernement (grec) est totalement isolé avec cette politique de réforme. L’opposition assure qu’elle pourrait renégocier nos conditions de crédit. Et la gauche radicale veut quitter l’UE. (…) Nous sommes seuls”. Ce sentiment de désespoir semble généralisé au sein du gouvernement grec où des rumeurs de démission du Premier ministre ont circulé au cours des dernières semaines.
Sur le plan macroéconomique, la croissance outre-Manche a été contre toute attente revue en baisse au deuxième trimestre, au taux de 0.1% contre un estimation initiale de 0.2%. C’est la croissance la plus faible depuis le quatrième trimestre 2010.
Dans la zone euro, les ventes de détail ont reculé de 0.3% en août sur un mois. Parmi les pays pour lesquels les données sont disponibles, les plus fortes baisses ont été observées en Roumanie (-3.1%), en Allemagne (-2.9%) et en Finlande (-2.2%), et les plus fortes hausses en Slovénie (+3.1%), au Luxembourg (+2.8%) et en Lituanie (+2.5%).
Les craintes de récession mondiale ont par ailleurs été renforcées suite à une déclaration du directeur Europe du FMI hier qui a affirmé à des journalistes: “Nous tablons toujours sur une croissance en 2012 même très modeste mais l’activité pourrait se retourner. Un risque de récession n’est donc pas à exclure“.
Dans cette même déclaration, il a également la nécessité de réexaminer le deuxième plan de sauvetage grec afin qu’il mette plus l’accent sur la soutenabilité de la dette du pays et sur la nécessaire relance de la croissance.
Ces propos sont intervenus juste après la publication d’une interview en Allemagne du ministre grec de l’Economie qui a affirmé que la situation de son pays “est assez désespérée“. “Notre situation est assez désespérée. Car nous réduisons de manière toujours plus drastique le revenu des gens. (…) Les Grecs vivent la situation présente de manière très douloureuse“, a-t-il déclaré. Il a également ajouté que “le gouvernement (grec) est totalement isolé avec cette politique de réforme. L’opposition assure qu’elle pourrait renégocier nos conditions de crédit. Et la gauche radicale veut quitter l’UE. (…) Nous sommes seuls“. Ce sentiment de désespoir semble généralisé au sein du gouvernement grec où des rumeurs de démission du Premier ministre ont circulé au cours des dernières semaines.
No tags for this post.

Lire la suite sur TradingView

Améliorez vos compétences de trading en vous inspirant des idées de traders du monde entier.
Avertissement au risque

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d’actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75 % des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Les performances passées ne sont pas une indication des résultats futurs.

Les crypto-actifss sont susceptibles de subir d’importantes fluctuations de prix et ne sont donc pas appropriées pour tous les investisseurs. Le trading de crypto-monnaies n’est supervisé par aucun cadre réglementaire européen.

 

Il y a toujours une correlation entre rendement élevé et risque élevé. 

forex.fr ou toute personne ayant un rapport avec forex.fr n’acceptera aucune responsabilité pour toute perte liée à la spéculation ou tout préjudice lié à la confiance sur les informations contenues sur ce site y compris les données, les cotations, les graphiques et les signaux d’achat et de vente. Veuillez être pleinement informés sur les risques et les coûts liés à la spéculation sur les marchés financiers, c’est l’une des formes de placement les plus risqué.

Laissez un commentaire!

A propos

Forex.fr est un site d’information sur le marchee des changes. Le contenu n’est pas pas une recommandation d’investissement.

Articles recents

Inscrivez-vous a notre newsletter

En vous inscrivant vous acceptez notre politique de confidentialite.

Pas de spam, pas de courrier indesirable

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé