Jürgen Stark plaide pour un “office européen du budget”

Encore pour quelques semaines économiste en chef de la BCE, l’allemand Jürgen Stark a plaidé, hier, lors d’une audition devant le Parlement européen, pour un approfondissement du fédéralisme via la création d’un futur “office européen du budget“, une entité “indépendante avec un mandat précis et un cadre institutionnel fort” pourrait “potentiellement former l’embryon de ce qui pourra devenir avec le temps et par étapes un ministère européen des Finances“, a estimé M. Stark.

Cette idée est similaire de celle évoquée par Jean Claude Trichet, d’un ministère des Finances européen, qui fut totalement rejetée par les capitales européennes.

Nous avons besoin d’une véritable union économique” et d’un “vaste changement” dans les traités existants, a-t-il encore déclaré, se rapprochant ainsi des positions officielles de la BCE.

Interrogé par une parlementaire sur les motivations de sa démission de la BCE, M. Stark a répondu avoir pris cette décision pour des raisons personnelles, et qu’il les détaillerait une fois son départ effectif.

 

No tags for this post.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé