Trading et réseaux sociaux, la nouvelle donne du XXIème siècle

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Le trading repose sur de nombreux leviers mais deux sont devenus, avec le développement des réseaux sociaux, de plus en plus dominants, à savoir la recommandation et la psychologie des foules. Le développement de l'Internet grand public et des réseaux sociaux comme Twitter, Facebook ou Google + a offert aux traders un nouveau lieu d'informations et d'échanges qui, d'après les études récentes, pèse de plus en plus sur les décisions d'investissement.
 
Parmi les études qui ont eu le plus grand écho auprès de la communauté financière, celle de l'Université de Bloomington (Indiana) qui a conclu que Twitter couplé à Google pouvait permettre de prédire l'évolution de l'indice Dow Jones sur une période de trois à quatre séances avec un taux de réussite de 90%. D'autres études, notamment menée sur Twitter, aboutissent à des conclusions similaires.
reseaux-sociaux
Le trading repose sur de nombreux leviers mais deux sont devenus, avec le développement des réseaux sociaux, de plus en plus dominants, à savoir la recommandation et la psychologie des foules. Le développement de l’Internet grand public et des réseaux sociaux comme Twitter, Facebook ou Google + a offert aux traders un nouveau lieu d’informations et d’échanges qui, d’après les études récentes, pèse de plus en plus sur les décisions d’investissement.
 
Parmi les études qui ont eu le plus grand écho auprès de la communauté financière, celle de l’Université de Bloomington (Indiana) qui a conclu que Twitter couplé à Google pouvait permettre de prédire l’évolution de l’indice Dow Jones sur une période de trois à quatre séances avec un taux de réussite de 90%. D’autres études, notamment menée sur Twitter, aboutissent à des conclusions similaires.
Les brokers en ligne et autres entrepreneurs ne sont évidemment pas passés à côté. Etoro, qui est l’une des plateformes en ligne les plus populaires en Europe, fut l’un des premiers acteurs à majeur à proposer à partir de 2008 un réseau social destiné uniquement aux traderx, l’OpenBook, qui s’est considérablement développé au cours des dernières années et permet désormais aux traders dit débutants de “copier” les trades en instantanée des traders expérimentés. C’est peu ou proue le même principe qui régit le réseau Hopee, mais uniquement dans le domaine des actions.
 
D’après une étude réalisée par Etoro, désormais une majorité des trades effectués sur sa plateforme de trading sont des trades copiés. Certains pourront évidemment souligner que les réseaux sociaux spécialisés dans le trading ont pour effet de stimuler l’overtrading. Au plus grand avantage des courtiers qui empochent des commissions au passage. Mais, ces réseaux ne sont pas sans utilité pour les débutants, à condition qu’ils soient utilisés à bon escient. Ils permettent aux traders novices de pouvoir s’initier au trading dans de bonnes conditions, afin d’éventuellement formuler leur propre stratégie, et brisent aussi la solitude du trader individuel qui est bien souvent seul face à son écran d’ordinateur. Surtout, les courtiers ont de plus en plus une approche responsable du trading social. Ainsi, Etoro a développé pour son innovation CopyTrader des outils de gestion des risques (money management) qui visent à permettre aux traders d’avoir une approche raisonnée de cette forme de trading.
 
Pour beaucoup, le trading social est l’avenir du trading en ligne. Démocratisation et interaction sont les maîtres mots qui caractérisent ce phénomène. Pour autant, ceux qui prédisent un tel avenir à Facebook se trompent. Facebook, à l’inverse par exemple de Twitter qui est souvent utilisé comme pouls de la communauté financière, fait davantage place au culte de soi qu’à la diffusion de l’information et des rumeurs. Les nouveaux développements mis en oeuvre par Facebook, symbolisé par la Timeline, n’aident en rien le développement d’une communauté financière sur le principal réseau social mondial.

 

No tags for this post.

Lire la suite sur TradingView

Améliorez vos compétences de trading en vous inspirant des idées de traders du monde entier.
Avertissement au risque

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d’actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75 % des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Les performances passées ne sont pas une indication des résultats futurs.

Les crypto-actifss sont susceptibles de subir d’importantes fluctuations de prix et ne sont donc pas appropriées pour tous les investisseurs. Le trading de crypto-monnaies n’est supervisé par aucun cadre réglementaire européen.

 

Il y a toujours une correlation entre rendement élevé et risque élevé. 

forex.fr ou toute personne ayant un rapport avec forex.fr n’acceptera aucune responsabilité pour toute perte liée à la spéculation ou tout préjudice lié à la confiance sur les informations contenues sur ce site y compris les données, les cotations, les graphiques et les signaux d’achat et de vente. Veuillez être pleinement informés sur les risques et les coûts liés à la spéculation sur les marchés financiers, c’est l’une des formes de placement les plus risqué.

Laissez un commentaire!

A propos

Forex.fr est un site d’information sur le marchee des changes. Le contenu n’est pas pas une recommandation d’investissement.

Articles recents

Inscrivez-vous a notre newsletter

En vous inscrivant vous acceptez notre politique de confidentialite.

Pas de spam, pas de courrier indesirable

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé