La revue écofin du 14 mai: Plus bas de trois mois pour l’euro/dollar

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Les éléments forex clés

- Absence d'indicateurs macroéconomiques majeurs

- L'euro/dollar chute à un plus bas de trois mois

- La livre sterling confirme son statut de valeur refuge européenne

L'actualité macro-économique du jour sur le marché des changes est plutôt calme. On notera simplement quelques émissions obligataires dans les pays périphériques européens (Espagne et Italie) qui ont abouti à des taux de rendement en légère hausse. Rien de dramatique pour autant étant donné la situation en Grèce qui a raison d'effrayer.

Sur le marché des devises à proprement parler, bien qu'il n'y ait pas encore d'affolement, certains investisseurs avaient décidé ce matin de se désister de leurs avoirs en euros. En effet, l'euro/dollar a atteint un plus bas de trois mois, à 1.2861 avant de très légèrement se ressaisir. Au moment où nous écrivons, les ventes d'euros se poursuivent sur le marché et ceci devrait perdurer tant que la situation à Athènes reste aussi confuse. En effet, alors qu'hier on évoquait un accord pour former un gouvernement entre trois partis, il apparait aujourd'hui qu'aucun accord n'a été atteint.

eurchf

Les éléments forex clés

– Absence d’indicateurs macroéconomiques majeurs

– L’euro/dollar chute à un plus bas de trois mois

– La livre sterling confirme son statut de valeur refuge européenne

L’actualité macro-économique du jour sur le marché des changes est plutôt calme. On notera simplement quelques émissions obligataires dans les pays périphériques européens (Espagne et Italie) qui ont abouti à des taux de rendement en légère hausse. Rien de dramatique pour autant étant donné la situation en Grèce qui a raison d’effrayer.

Sur le marché des devises à proprement parler, bien qu’il n’y ait pas encore d’affolement, certains investisseurs avaient décidé ce matin de se désister de leurs avoirs en euros. En effet, l’euro/dollar a atteint un plus bas de trois mois, à 1.2861 avant de très légèrement se ressaisir. Au moment où nous écrivons, les ventes d’euros se poursuivent sur le marché et ceci devrait perdurer tant que la situation à Athènes reste aussi confuse. En effet, alors qu’hier on évoquait un accord pour former un gouvernement entre trois partis, il apparait aujourd’hui qu’aucun accord n’a été atteint.

Dans ce contexte, ce sont évidemment les valeurs refuge qui sont privilégiées. Le dollar n’est pas en reste puisque le dollar index a continué d’augmenter pour la 11ème séance d’affilée. De son côté, le yen se porte évidemment bien, reprenant un peu de terrain face au dollar (0.1%) et continuant sa progression face à l’euro. La paire euro/yen est ainsi désormais à 102.74 yens.

Parmi les surprises des derniers jours, on notera que la livre sterling (GBP) semble profiter très largement des difficultés de l’euro sur le marché des changes. Alors que le pays est en récession, le GBP acquière le statut de valeur refuge européenne. La devise a progressé de 3.6% depuis janvier selon les données de Bloomber et les investisseurs considèrent désormais que le gain annuel de la livre sterling face à l’euro pourrait être de 3.6% sur 2012. Ce matin, c’est une progression de 0.4% à 80.10 pence pour un euro qui a eu lieu. Vraisemblablement, la politique monétaire de la BoE n’entame en rien le retour en force du GBP sur le Forex.

Certains analystes soulignent, à raison, que le cours plancher sur l’EURCHF oblige les investisseurs à trouver d’autres alternatives. La livre sterling, en Europe, en est une.

Le reste de la séance est plutôt calme donc, à moins d’un accord miraculeux en Grèce, l’affaiblissement de l’euro risque de se poursuivre. On surveillera évidemment avec beaucoup d’attention les développements en Grèce. Personne n’est à l’abri d’une bonne comme d’une mauvaise surprise.

 

Lire la suite sur TradingView

Améliorez vos compétences de trading en vous inspirant des idées de traders du monde entier.
Avertissement au risque

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d’actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75 % des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Les performances passées ne sont pas une indication des résultats futurs.

Les crypto-actifss sont susceptibles de subir d’importantes fluctuations de prix et ne sont donc pas appropriées pour tous les investisseurs. Le trading de crypto-monnaies n’est supervisé par aucun cadre réglementaire européen.

 

Il y a toujours une correlation entre rendement élevé et risque élevé. 

forex.fr ou toute personne ayant un rapport avec forex.fr n’acceptera aucune responsabilité pour toute perte liée à la spéculation ou tout préjudice lié à la confiance sur les informations contenues sur ce site y compris les données, les cotations, les graphiques et les signaux d’achat et de vente. Veuillez être pleinement informés sur les risques et les coûts liés à la spéculation sur les marchés financiers, c’est l’une des formes de placement les plus risqué.

Laissez un commentaire!

A propos

Forex.fr est un site d’information sur le marchee des changes. Le contenu n’est pas pas une recommandation d’investissement.

Articles recents

Inscrivez-vous a notre newsletter

En vous inscrivant vous acceptez notre politique de confidentialite.

Pas de spam, pas de courrier indesirable

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé