Chantage à la Banque Centrale Européenne (BCE)

Selon un article du bien informé quotidien allemand Bild, le président de la Bundesbank, Jens Weidmann, aurait mis en jeu à plusieurs reprises sa démission afin de faire pression sur la politique monétaire de la Banque Centrale Européenne.

A l’instar de son prédécesseur, Jens Weidmann, qui est en poste depuis un an et quatre mois, a fortement critiqué les différentes prises de position de Francfort pour surmonter la crise de la zone euro. Il a notamment, récemment, assimilé, un éventuel soutien par la BCE des taux d’emprunts des pays en difficulté à « un financement des Etats par la planche à billets« .

Interrogé sur ces rumeurs de démission, un porte-parole de la Bundesbank s’est refusé à tout commentaire. Il s’est seulement borné à rappeler une déclaration de Jens Weidmann: « La meilleure façon de faire mon devoir est de rester à mon poste« .

No tags for this post.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *