ACtualites du marche des changes

nouvelles conomiques_forex.fr

Les nouvelles économiques du marché des changes du 18 octobre 2012

Aujourd’hui les publications d’indicateurs étaient moins nombreuses qu’hier et concernaient principalement deux pays.

Au Royaume-Uni, le taux de chômage a reculé à 7.9% de la population active en août contre 8.1% fin juillet alors que les économistes tablaient sur une stabilité.

En effet, le nombre de personnes à la recherche d’un emploi a reculé à 2.528 millions de personnes sur les trois mois achevés fin août contre 2.592 millions fin juillet.

Lire la suite
euro dollar

EURUSD: Une aide à l’Espagne se précise à la veille du Sommet Européen

L’euro s’est renforcé au-dessus de 1.3000 en se permettant même d’atteindre un plus haut niveau depuis un mois face au dollar grâce à des rumeurs de plus en plus précises concernant une aide prochaine à l’Espagne et le répit accordé par Moody’s au pays au cours de la nuit.

Analyse fondamentale eurodollar

Manifestement, les investisseurs ont confiance dans l’euro à la veille du Sommet Européen de Bruxelles: de plus en plus d’informations vont dans le sens d’une demande d’aide financière de l’Espagne, même si le calendrier n’est pas encore arrêté, et considération cette nouvelle donne, Moody’s a décidé de faire un geste apprécié par les marchés en offrant un répit à Madrid. Ainsi, la note de la dette reste dans la catégorie investissement, au moins avec cette agence de notation puisque S&P a fait tomber la note dans la catégorie spéculative la semaine dernière.

Une chose est certaine, la situation s’améliore et c’est d’ailleurs le marché obligataire qui le montre puisque la prime de risque en Espagne est descendue en dessous des 400 points de base aujourd’hui.

Lire la suite
confrence de_presse_Rajoy

Conférence de presse impromptue de Mariano Rajoy à 18h

Ce n’était pas prévu au calendrier forex. Il y a seulement quelques heures, Madrid a annoncé que le Premier ministre espagnol, Mariano Rajoy, va tenir une conférence de presse impromptue à 18h, heure locale.

Cette annonce intervient alors que, tôt ce matin, une source diplomatique européenne avait confié à l’AFP que l’Espagne pourrait vraisemblablement faire sa demande d’aide officielle dans les jours suivants le Sommet Européen de Bruxelles. Cette information privilégiée avait notamment profité à l’euro qui avait grimpé à un plus haut niveau depuis un mois face au dollar américain.

Aucune indication concernant le contenu de la conférence de presse de ce soir n’a été divulguée. Il est peu probable que le chef du gouvernement espagnol choisisse ce moment pour officialiser le recours au programme d’aide de l’UE. Il pourrait toutefois évoquer le sujet et préparer la population espagnole à cette éventualité alors qu’il va prendre connaissance demain et après-demain des conditions strictes permettant au pays d’avoir l’aide européenne.

Lire la suite
europe 3

G…comme Grèce, E…comme Espagne et…

R…comme récession. Voici les trois mots qui seront dans la bouche des dirigeants européens à l’occasion du Sommet Européen des 18 et 19 octobre qui commencera formellement demain en fin d’après-midi.

On l’a vu depuis le début de la semaine, l’optimisme semble l’emporter sur les marchés financiers au sujet de cette rencontre. Pourtant, il y a certainement peu à attendre en termes de décisions concrètes. Les responsables politiques européens, lorsqu’ils ne subissent pas la pression des marchés, ont tendance habituellement à reporter les grandes décisions, ce qui risque d’être le cas cette fois encore. Au demeurant, dans les faits, l’Eurogroupe d’octobre a déjà mâché une partie du travail en mettant notamment en oeuvre concrètement le MES.

Trois dossiers principaux vont être abordé: le délai accordé à la Grèce et le versement d’une prochaine tranche d’aide, l’aide à l’Espagne et enfin la situation économique de la zone euro et, plus globalement, de l’UE.

Au sujet de la Grèce, personne ne s’attend à une quelconque surprise. Les positions vont être rappelé, à savoir que nul ne croit à une sortie du pays de la zone euro, ce n’est même pas une option pour Berlin. Afin d’éviter un scénario qui reste probable selon les marchés financiers, les autorités allemandes ont versé de l’eau dans leur vin et vont certainement accorder le délai de deux ans pour la mise en oeuvre du plan d’austérité comme réclamé par Athènes. En échange des récents efforts du gouvernement grec, une nouvelle tranche d’aide sera versée dans les prochaines semaines, la première depuis fin juin, ce qui devrait offrir une bouffée d’air frais à l’économie grecque. Pour autant, le problème de long terme que représente la Grèce, qui sera manifestement incapable de tenir ses engagements, même avec un nouveau délai, demeure.

Lire la suite

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé