ACtualites du marche des changes

Obama lu

La newsletter hebdomadaire du marché des changes du 30 novembre 2012

Cette semaine, les marchés étaient dans l’attente d’avancées sur le “fiscal cliff” et sur l’aide financière en Grèce. Les négociations du gouvernement américain ont nourrit l’espoir d’une solution au mur budgétaire. Il ne reste que deux semaines au gouvernement pour trouver un accord avec les républicains sur les réductions de dépenses et les hausses d’impôts qui feront le budget. Si le débat n’avance pas, le pays risque de se retrouver en situation de défaut de paiement.

Pour le moment, peu de progrès ont été faits au niveau des négociations selon la Chambre des représentants qui s’est réunie jeudi. C’est donc les Etats-Unis qui feront la tendance des prochaines semaines. Les nouvelles inscriptions au chômage sont toujours en baisse et, de juillet à septembre, le rythme annualisé de croissance du PIB s’est accru de 2.7%. Mais les nouvelles outre-Atlantique ont étés plombées par la FED de Chicago avec un indice manufacturier en baisse à -0.56 en octobre, soit au même niveau qu’en novembre 2009, date d’entrée des Etats-Unis en récession.

En Eurozone, les créanciers de la Grèce sont parvenus lundi soir à un accord concluant une réduction de la dette grecque à 124% du PIB avant 2020, contre les 120% initialement en ligne de mire. La BCE a avancé une réduction des taux d’intérêts grecs et envisage de restituer 9 milliards d’euros de profits réalisés sur les obligations de l’Etat qui prévoit de son côté un rachat de dettes à hauteur de 10 milliards d’euros. Le bilan de l’Eurogroupe a donc rassuré les marchés.

Lire la suite
RBA AUD

La possibilité d’une baisse des taux affecte la cotation AUDUSD

La cotation AUDUSD est un microcosme qui représente parfaitement le sentiment global du marché. Aujourd’hui, l’actualité sur la paire est plutôt dense. Bien que l’économie chinoise soit en phase de stabilisation, ce qui profite au dollar australien du fait de sa forte corrélation aux prix des matières premières, la devise est sous pression à cause de nouvelles rumeurs de baisse des taux directeurs au cours de la semaine prochaine. De fait, l’AUDUSD est en recul à l’heure où nous écrivons de 0.27% autour de 1.047 sur le marché des changes.

Analyse fondamentale AUDUSD

La monnaie australienne opère une importante phase de repli face au billet vert alors que les rumeurs concernent une baisse des taux directeurs de la RBA (Reserve Bank of Australia) se précisent. Cette baisse des taux devrait intervenir lors de la réunion de politique monétaire prévue mardi prochain et aboutir à un taux de 3% contre 3.25% actuellement. L’objectif serait de protéger l’économie contre un éventuel abaissement de l’activité minière alors que les perspectives économiques mondiales sont plutôt mauvaises.

Lire la suite
poundsterling

Le point en fin de semaine sur la paire GBPUSD

Malgré quelques bons indicateurs et une volonté de régler le problème du “fiscal cliff“, l’économie américaine a du mal à rassurer les marchés.

En effet les annonces ont été plutôt bonnes ce jeudi avec notamment la croissance du PIB qui s‘élève à 2.7% au troisième trimestre et la forte croissance non anticipée des promesses de ventes immobilières. Cet indice a cru de 5.2% pour atteindre 104.8 points, un plus haut depuis six ans si l’on ne tient pas compte des mois ayant bénéficié d’aménagements fiscaux pour l’acquisition immobilière.

Néanmoins des doutes planent encore sur les États-Unis et ce, jusqu’à ce que le “fiscal cliff” ne soit plus qu’un mauvais souvenir, si tant est que cela se règle rapidement.

On peut tout de même noter l’intervention du président républicain de la chambre des représentant qui s’est déclaré confiant concernant un accord sur le “fiscal cliff“, ce qui a eu un impact positif sur les différentes places boursières mondiales la même journée. Seulement l’effet ne s’est pas répercuté de manière significative sur le Forex, et notamment sur la paire de devises qui nous intéresse aujourd’hui, à savoir le “Cable” ou GBP/USD.

Le Royaume-Uni quant à lui affiche une certaine stabilité économique avec une croissance du PIB de 1% au troisième trimestre ce qui donne une croissance légèrement négative de -0.1% sur un an. Ce troisième trimestre ayant bénéficié des retombées des Jeux Olympiques et du jubilée de la Reine.

De plus, le déficit commercial s’est fortement contracté en septembre ce qui permet de redonner un peu de souffle au gouvernement, alors que la dette publique avoisine les 68% du PIB.

Le taux de chômage est lui aussi en baisse depuis le début de l’année (7.8 en septembre). Toutes ces données nous laissent présager un lent retour à une situation économique plus tenable, même si rien n’est encore joué.

Lire la suite
NY

Les nouvelles économiques du marché des changes du 30 novembre 2012

Aux Etats-Unis, de juillet à septembre, la hausse du PIB s’est accélérée de 2.7% en rythme annualisé mais le chiffre est inférieur toutefois au consensus de 2.8% des économistes.

Par ailleurs, les nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage ont diminué outre-Atlantique pour la deuxième semaine de suite lors de celle au 24 novembre. Le chiffre a atteint 393k contre 416k la semaine précédente.

Lire la suite

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé