La bataille pour le yen a commencé

Bank of_Japan

Le marché des changes est toujours peu dynamique en cette période de fêtes de fin d’année. Toutefois, en Asie et aux Etats-Unis, l’actualité est loin d’être négligeable. Le nouveau pouvoir, considéré comme interventionniste au Japon, commence déjà à avoir des résultats probants dans la bataille pour le yen. En effet, la monnaie nippone est dans un cycle haussier face à ses majeures. Ainsi, l’euro a gagné plus de 1% hier face au yen autour de 113 JPY tandis que le dollar poursuit également son renforcement face à la monnaie nippone.

Il n’y a pas d’éléments précis expliquant cette appréciation des deux devises puisque la Banque du Japon se contente simplement pour le moment de poursuivre sa politique d’assouplissement monétaire. On ne peut toutefois pas imputer ces mouvements à la seule période des fêtes, et on peut sans trop de risque juger que le marché a déjà intégré de nouvelles mesures dans les cours.

L’affaiblissement du yen a en tout cas un effet direct sur le marché actions puisque la bourse de Tokyo a atteint aujourd’hui son plus haut niveau depuis le tsunami du 11 mars 2011 avec un indice Nikkei qui a clôturé à 10322.98 points.

L’arrivée en tant que Premier ministre de Shinzo Abe devrait avoir un impact durable sur les devises. En effet, l’homme politique n’a jamais caché son intention de reprendre l’ascendant sur la banque centrale qui devrait perdre la totalité de son indépendance dans les mois à venir. Surtout, comme l’a remarqué l’économiste Tim Duy, le nouveau Premier ministre a vraisemblablement l’intention d’engager le pays dans une monétisation pure et simple de la dette nationale, avec un impact de moyen/long terme important sur le marché des changes, beaucoup plus que l’objectif de 2% d’inflation fixé à la banque centrale qui a vraisemblablement peu de chances d’être tenu étant donné déjà les difficultés pour atteindre 1%.

De fait, la phase d’affaiblissement du yen n’est pas encore terminée et nous sommes certainement face à une révolution en termes de politique monétaire au Japon.

Le reste de l’actualité est occupé par la question épineuse du “fiscal cliff“. Les journaux américains ont annoncé le retour du président Obama hier à Washington afin de reprendre les négociations. Selon plusieurs sources au Congrès, le président n’aurait pas échangé avec le chef de la Chambre des représentants pendant la période de Noël.

Les discussions suivent leur cours sans que les médias soient réellement informés des blocages. Hier, le secrétaire au Trésor a accentué la pression en reconnaissant que le plafond de la dette sera atteint le 31 décembre 2012. Il a toutefois ajouté que des mesures ont été prises pour donner deux mois de marge de manoeuvre au Trésor. Un défaut de paiement des Etats-Unis n’est donc pas possible mais cette annonce souligne la nécessité pour l’exécutif de parvenir à un accord rapide sur les questions budgétaires.

Signe de l’inquiétude des cambistes, l’euro est toujours en hausse face au dollar américain, avec un franchissement clair de la zone de 1.32. De son côté, le Dow Jones, reflétant les préoccupations des investisseurs américains, a fini en baisse de 0.19% hier.

Aujourd’hui, le marché des changes devra gérer quelques annonces économiques américaines comme les nouvelles demandes hebdomadaires d’allocation chômage à 14h30 et la confiance du consommateur et les ventes de logements neufs à 16h. Les revendications sont attendues en hausse à 366k contre 361k précédemment et la confiance du consommateur est prévue en baisse à 70 à cause des incertitudes pesant sur les discussions budgétaires entre républicains et démocrates. Pour finir, les ventes de logements neufs devraient ressortir à 380k contre 368k en novembre ce qui devrait confirmer la bonne santé du marché immobilier américain qui est en phase de redressement depuis le début de l’année. Ces chiffres vont certainement conforter la hausse de l’euro face au dollar même s’il convient d’être prudent étant donné que le forex n’offre pas de conditions normales de marché en cette fin d’année.

 

No tags for this post.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé