ACtualites du marche des changes

bank-of-canada

Que retenir du dernier discours de Mark Carney à la tête de la Banque du Canada?

Hier, dans une atmosphère plutôt solennelle, le gouverneur de la Banque du Canada, Mark Carney, a fait son dernier discours de politique monétaire avant qu’il ne prenne les rênes de la Banque d’Angleterre en juillet prochain.

Sans surprise, le gouverneur a annoncé le maintien des taux à 1.0% mais, dans la foulée des révisions du FMI, la banque centrale a également revu ses calculs concernant l’activité économique et l’inflation. Désormais, la Banque du Canada prévoit une croissance de seulement 1.5% contre 2% précédemment et une inflation qui pourrait atteindre 2% mi-2015 contre mi-2014 selon les premières estimations.

La révision des perspectives économiques a été jugée nécessaire en raison de la force du loonie sur le marché des changes et des exportations plus faibles que prévu du pays, ce qui est lié d’ailleurs directement au taux de change du dollar canadien vis-à-vis du dollar américain. Mark Carney a également considéré qu’il est souhaitable de garder un oeil attentif sur les dépenses immobilières, du fait de la hausse du chômage et de la faible confiance des consommateurs.

Lire la suite
trader 403

Les anticipations auto-réalisatrices perturbent le fonctionnement du marché des devises

Le marché des devises a connu une importante volatilité cette semaine, notamment en raison d’indicateurs macroéconomiques américains décevants mais pas seulement. En effet, le climat sur le marché s’est rapidement détérioré dès lundi avec l’attentat commis à Boston à l’occasion du marathon et a culminé lors de la journée de mercredi avec la circulation dans les salles de marché de nombreuses rumeurs qui s’avèreront infondées.

On peut citer en particulier la dégradation de la note de l’Allemagne ou encore la vente par l’Italie d’une partie de son stock d’or au rang des rumeurs qui ont perturbé profondément les échanges de devises.

Moody’s a, dès le lendemain, réaffirmé son soutien dans la note triple A de l’Allemagne tandis que l’Italie s’est efforcé de désamorcer cette rumeur via la voix de certains responsables politiques.

Cette mini-panique qui a secoué le marché des changes, et même les indices et les actions, souligne la très forte tension qui existe à l’heure actuelle sur les places financières. Après un premier trimestre marqué par le sceau de l’optimisme, un peu comme l’an dernier, les investisseurs semblent seulement maintenant se rendre compte des nombreux défis des mois à venir, surtout dans la zone euro.

Lire la suite
Bank-Of-England 1218220c

La Banque d’Angleterre fait bonne figure sans parvenir à convaincre le marché des changes

Comme ce fut le cas en février et en mars, le Comité de Politique Monétaire de la Banque d’Angleterre (BoE) ont voté à six contre trois en faveur du maintien de la politique monétaire inchangée.

Bien que tous les membres du Comité soient tombés d’accord pour laisser les taux directeurs à un plus bas de 0.50%, ils sont apparus divisés concernant les rachats d’actifs.

Une fois encore, le gouverneur King a voté aux côtés de David Miles et de Paul Fisher afin d’augmenter le montant du programme d’assouplissement de 25 milliards de GBP. Les six autres membres ont privilégié le maintien en l’état de ce programme à hauteur de 375 milliards de GBP.

Malgré le statu quo, le marché des devises n’a pas été dupe et a mis sous pression la livre sterling de manière très agressive. Ainsi, dans la foulée de la publication du compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire, la paire GBPUSD a été poussée à la baisse, bien en-dessous du niveau de 1.5300.

Lire la suite
Unemployment-Report

Les nouvelles économiques du marché des changes du 19 avril 2013

Aux Etats-Unis, les nouvelles inscriptions au chômage sont légèrement remontées après leur forte baisse des premiers jours d’avril, avec le dépôt de 352 000 demandes d’allocations lors de la semaine au 13 avril. Il s’agit d’une hausse hebdomadaire de 1.1%.

En Chine, les prix immobiliers ont augmenté de 3.6% sur un an en mars, contre 2.1% en février. Selon le sondage, la hausse a concerné 68 villes sur le panel composé de 70 villes. Ainsi, dans certaines villes, la hausse fut même très importante, de 11.1% à Guangzhou, de 8.6% à Pékin et de 6.4% à Shanghai.

Lire la suite

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé