ACtualites du marche des changes

robot forex

Le trading automatisé

Quand vous commencez à trader sur le forex, vous entendrez parler tôt ou tard de systèmes automatisés de trading. Egalement appelés robots, conseillers experts ou trading automatique, ils fonctionnent tous de la même façon.
Pour y acceder, il vous suffira de télécharger et d’installer le module de votre plateforme de trading forex. L’installation est donc facile tout comme la désinstallation d’ailleurs. Notez que les traders ont tendance à multiplier le nombre de leurs systèmes automatisés pour s’adapter aux différents environnements de marché.

Les systèmes automatisés peuvent être classés en 2 catégories : automatique et semi-automatique. Les automatiques placent les trades à votre place sans que vous n’ayez à intervenir. Les semi-automatiques vous donneront simplement des signaux ou vous suggéreront des placements sur une paire de devises ou une autre.
Le système automatique permet simplement d’acheter ou de vendre sur la base d’une formule mathématique parfois complexe. Grâce à elle, l’ordinateur sait quand il convient d’entrer et de sortir de la position. Communément, les systèmes automatisés ont un algorithme qui est caché et que vous ne voyez jamais. Il s’agit là d’un moyen de protéger la propriété intellectuelle des courtiers forex.

Lire la suite
banque centrale australie forex

Publication du rapport sur l’emploi australien

Nous allons aujourd’hui nous intéresser à la publication du rapport sur l’emploi australien et voir si ce dernier est susceptible d’entrainer de la volatilité sur le marché des changes.

Quel est le sujet du rapport ?
Cette publication met en évidence les changements dans le nombre de personnes qui ont un emploi au cours du mois précédent la sortie ce rapport. En d’autres termes, il s’agit de voir si des emplois ont été créés ou supprimés durant la période.
Ce rapport est considéré comme un indicateur avancé des dépenses, d’une part, et de la croissance globale du pays, d’autre part, dans la mesure où la création d’emploi conduit généralement à des dépenses de consommation en hausse et il s’agit là d’une grosse partie de l’activité économique.

Que s’est-il passé la dernière fois ?
Au mois de mai, le rapport a montré une baisse de 4 800 emplois alors que les analystes s’attendaient à voir un bond de 10 300 nouvelles embauches. Pour couronner le tout, les chiffres d’avril ont été révisés à la baisse passant d’une hausse de 14 200 initialement à seulement 10 300.
Malgré cela, le taux de chômage s’était maintenu à 5,8% alors qu’on estimait qu’il serait de 5,9%. Le rapport révélait aussi le recul du taux de participation au marché du travail, cela signifie que certains australiens ont cessé tout recherche de travail à temps plein.

Lire la suite

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé