ACtualites du marche des changes

forex2 forex

Comment réussir à se focaliser sur son trading et pas sur son argent ?

Sur le forex, la différence entre les traders gagnants et les traders perdants repose sur le fait que les premiers sont attentifs à leurs méthodes trading alors que les seconds sont plutôt concernés par leur argent. Pour réussir sur le marché des changes, il est donc préférable de s’attacher à devenir un meilleur trader que de chercher à faire de l’argent. Vous trouverez dans cet article des conseils pour parvenir à mettre de côté la dimension “argent” du trading.

Se lancer sur le forex pour quitter son emploi ou acheter quelque chose en particulier : si vous percevez le trading comme une activité secondaire, nous préférons vous le dire tout de suite, vous faites fausse route. Penser que l’on va faire des bénéfices incroyables sans faire beaucoup d’efforts est une totale vue de l’esprit. Pour envisager devenir un trader rentable, il vous faudra vous former aux rudiments du marché des changes, en comprendre ses rouages, son fonctionnement et savoir comment en tirer profit. Cela prend un temps considérable et demande une assiduité soutenue.

Ne vous lancer pas si le trading est une lubie : Comme nous venons de le dire, le trading forex demande beaucoup si l’on espère être positif. De ce fait, nous vous déconseillons vivement de vous lancer si vous n’avez pas une réelle passion pour le trading et l’économie. Si votre objectif n’est pas de devenir un bon trader autant dépenser votre argent au casino, le résultat sera identique.

Optez pour une stratégie de trading qui vous plaît : Pour se concentrer sur le trading plutôt que sur l’argent, vous devez choisir un système de trading que vous aimez. Il est déconseillé d’opter pour une stratégie trop complexe ou qui vous rebute car vous irez en trainant les pieds. Cherchez une stratégie simple que vous comprendrez et que vous mettrez facilement en place.

Lire la suite
Banque centrale gene forex

Revue des dernières déclarations des banques centrales

Les déclarations des banques centrales continuent d’être les principaux moteurs du marché des changes. Afin de vous aider à profiter au mieux de ces annonces dans votre trading,voici une revue des derniers biais de la RBNZ, de la BoJ et de la fed.

Banque centrale de Nouvelle Zélande
Les projections de l’économie néo zélandaise pourraient passer de 3% à 3,8% à la mi 2016. Même si l’inflation est susceptible de rester en dessous de la fourchette cible située entre 1% et 3%, la banque centrale de Nouvelle Zélande ne voit pas de raison actuellement de mettre en place des mesures de facilitation en baissant les taux d’intérêt ou en lançant un programme d’achats d’obligation comme nous l’avons vu cette année avec les banques centrales d’Australie ou du Canada.
Les taux d’intérêt relativement élevés de la RBNZ devraient permettre au dollar néo zélandais de conserver son haut niveau pour le moment. Cependant, comme la valeur du dollar NZD est actuellement considérée comme trop forte, vous ne serez pas surpris du jawboning de la RBNZ lors des prochaines réunions de politiques monétaires car leur but est de voir le niveau de leur monnaie diminuer pour favoriser les exportations.

Banque centrale du Japon
Même si l’inflation devrait tomber à zéro au Japon, la banque centrale du pays ne semble pas très inquiète de voir arriver un scénario déflationniste pour le moment. Les responsables de la BoJ espèrent, en effet, que la faiblesse des prix et l’augmentation des salaires de toutes les entreprises seront en mesure de donner un coup de pouce à l’économie et aideront les consommateurs à recommencer à dépenser leur argent, ce qui devrait, à termes, ramener l’inflation à un niveau proche de la cible des 2%.
Pour l’instant, la BoJ devrait camper sur ses positions et s’abstenir de tout assouplissement quantitatif supplémentaire. Si les données économiques continuent cependant à être mauvaises, ils augmenteront surement le QE d’un cran pour ramener les prix à ses niveaux cibles.

Lire la suite
FXCM broker forex 2

Les plateformes de trading du broker FXCM

Présent sur les marchés financiers depuis 2009, FXCM est l’un des principaux courtiers forex. Il exerce son autorité sous régulation de l’Autorité de Contrôle Prudentiel ce qui confère à ce dernier un fort degré de professionnalisme. Il propose en plus, différentes plateformes de trading afin que chaque trader trouve celle qui correspond à son profil. Nous vous les présentons dans cet article.

La plateforme Web : Elle offre un accès facile et rapide au marché des changes avec un ordinateur et une connexion internet. Disponible avec les principaux navigateurs web, elle ne nécessite pas de téléchargement de logiciel et elle fonctionne aussi bien sur PC que sur Mac. Elle vous offre aussi la possibilité d’ouvrir un compte de démonstration.

La plateforme téléchargeable PC : Elle vous offre toutes les fonctionnalités de trading et se présente de la même manière que la plateforme web. Son avantage c’est qu’elle propose des fonctionnalités graphiques avancées pour les traders professionnels. Tout comme la plateforme web, elle permet d’ouvrir un compte de démonstration permettant d’essayer ses stratégies sans risquer de réels fonds.

Lire la suite
Yen japonais

Existe t-il des signes d’amélioration au Japon ?

Les dernières données venues du Japon on été assez contrastées. Certaines ont, en effet, été conformes aux attentes et d’autres moins. Assistons nous vraiment à une amélioration des conditions économiques, qu’est-ce que cela signifie pour le yen et le marché des changes, c’est ce que nous verrons dans cet article.

Inflation
Si on compare les tendances de l’inflation des autres pays avec celles du Japon on s’aperçoit que ce dernier semble être un peu à la traîne. L’IPC de base du pays a, en effet, marqué sa septième baisse mensuelle consécutive en février. Le chiffre est tombé de 2,2% à 2%. A Tokyo cependant, l’IPC de base est resté stable pour le troisième mois d’affilée à 2,2%.
Si on retire les effets de la hausse de la taxe sur les ventes d’avril dernier, l’IPC de base national est resté stable ce qui ravive les craintes d’un nouveau cycle déflationniste au Japon. Les indicateurs avancés de l’inflation n’ont cependant pas été aussi mauvais que cela puisque les prix à la production ont, par exemple, grimpé de 0,5%.

Dépenses
La faiblesse des dépenses est également au cœur des préoccupations en ce moment. Le dernier rapport sur les ventes au détail et celui concernant les dépenses des ménages ont, en effet, affiché des résultats négatifs. C’est un recul de 2,9% qui a été enregistré en février pour les dépenses des ménages et un autre de 1,8% pour les ventes au détail au cours du même mois.
Même si les chiffres globaux ne sont pas bons, on constate, tout de même, certaines améliorations. En janvier, on annonçait une baisse sur l’année des ventes au détail de l’ordre de 5,1% alors que le chiffre officiel n’était que de -2%. Concernant les ventes des grands détaillants, elles ont marqué une hausse de 1,3% alors qu’on s’attendait à un simple rebond de 0,7%.

Activité des entreprises
Bien que le Japon ait été confiant quant à l’augmentation de la production, certains rapports économiques suggèrent que les entreprises peinent à retomber sur leurs pieds.
Le PMI manufacturier de février est tombé de 51,6 à 50,4 ce qui reflète un ralentissement de l’expansion de l’industrie. L’indice de fabrication BSI a également chuté. De 8,1, il est passé à 2,4 sur le trimestre.
Les indicateurs avancés montrent cependant quelques pousses vertes, l’indice d’activité tertiaire a ainsi augmenté d’1,4%.

Lire la suite
analyse technique_forex.fr

Actualité économique Forex du 29/03 au 04/04

Chères lectrices, chers lecteurs,

Chaque semaine, l’équipe de Forex.fr vous propose un résumé des évènements économiques importants qu’il faudra suivre pour ne pas se faire surprendre et réduire d’autant les chances de pertes. 

Pour plus d’information sur les indicateurs les plus suivis vous pouvez vous reporter à la partie formation qui les concerne ici.

 

Lire la suite
ETX broker forex

Les plateformes de trading du broker ETX

Nouvellement recommandé chez forex.fr, le broker ETX propose à ses clients de nombreux avantages pour trader sur le marché des changes. Nous vous présentons aujourd’hui ses quatre plateformes de trading.

ETX Binary, ETX Trader, ETX Traderpro et ETX Mt4 sont les quatre plateformes de trading du broker. Elles sont disponibles en plusieurs langues (anglais, chinois, français, italien, polonais, etc.), certaines sont en ligne, d’autres téléchargeables ou présentées sous forme d’applications pour mobile.

ETX Binary : il s’agit d’une plateforme de négociation rapide qui offre des rendements fixes avec un risque limité. Elle est faite pour vous si vous ne voulez pas perdre plus que votre mise, si vous souhaitez négocier uniquement sur des cours à la hausse ou à la baisse ou si vous aimez les négociations rapides.

ETX Trader : cette plateforme conviviale pratique des spreads fixes faibles et garantit un risque limité. Nous vous la conseillons si vous souhaitez ne pas perdre plus que le solde de votre compte, si vous voulez des spreads fixes bas ou si vous débutez dans le monde du trading forex.

Lire la suite

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé