ACtualites du marche des changes

devises balance_forex

Facteurs qui influencent les taux de change du forex – Partie 1

De nombreux facteurs macroéconomiques influencent le cours des devises du marché des changes. Nous vous proposons aujourd’hui, dans cet article, d’en passer quatre à la loupe. Nous en verrons quatre autres, demain.

Dans la mesure où le taux de change impacte directement la croissance économique d’un pays, il fait l’objet d’une surveillance accrue des différentes autorités politiques et monétaires. A une plus petite échelle, le taux de change influe également sur les investisseurs détenant des actifs dans une devise étrangère (action, forex ou matière première).

Les taux d’intérêt
Les taux d’intérêt constituent un outil de politique monétaire majeur pour les banques centrales. Leurs niveaux sont fixés en fonction de l’activité économique et de l’inflation. Généralement, lorsque la croissance est faible, les autorités monétaires baissent leurs taux pour relancer la croissance et favoriser l’investissement. En revanche, elles les augmentent lorsqu’il existe des risques de surchauffe de l’économie ou que l’inflation est trop élevée. Sur le forex, ce sont les devises avec un fort taux d’intérêt qui ont la cote auprès des investisseurs surtout auprès des carry traders qui gagnent leur vie sur le différentiel de taux qui existe entre les paires négociées.

La croissance économique
La croissance économique révèle la bonne santé d’une économie. Cela signifie que les indicateurs économiques comptabilisés sur le territoire sont au vert. Plus la croissance d’un pays est forte, plus les investisseurs veulent investir, en achetant, par exemple, des devises. Logiquement, la devise du pays considéré s’apprécie alors sur le marché. Vous noterez la corrélation entre ces deux premiers facteurs.

Lire la suite
RBNZ forex

Négocier la déclaration de la RBNZ du mois de mai

Demain à 21h, la banque centrale de Nouvelle Zélande publiera sa décision de politique monétaire pour le mois de mai. Pour vous aider à optimiser l’événement sur le marché des changes et engranger les pips, voici ce qu’il vous faut savoir.

Que s’est-il passé en mars dernier ?
En mars dernier, le gouverneur Wheeler a maintenu les taux d’intérêt à 1,75%, comme prévu. Pour rappel, il les avait réduit en novembre à un niveau record.
Lors de sa déclaration, il a noté que le PIB du quatrième trimestre de 2016 avait été plus faible que prévu en raison de facteurs temporaires. Comme il n’y a pas eu de conférence de presse après la réunion, personne n’a vraiment su ce qu’étaient ces facteurs temporaires.
La question de l’inflation a également été évoquée. Selon la RBNZ, les prix à la consommation devraient être variable au cours des douze prochains mois, en raison d’effets ponctuels mais ils devraient finir par atteindre la cible à moyen terme.
La banque centrale de Nouvelle Zélande a reconnu que le taux de change pondéré du dollar NZD avait diminué de 4% depuis février mais elle a également souligné qu’une plus grande dépréciation était nécessaire pour parvenir à une croissance plus équilibrée.
Dans l’ensemble, tout montre que la RBNZ maintiendra son biais accommodant pendant encore un bon moment même si de nombreuses incertitudes planent toujours (position protectionniste de Trump, brexit, dette de la Chine, etc.).

Lire la suite

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé