Le bitcoin progresse alors qu’une entreprise de minage souhaite être cotée aux USA

Investing.com – Les prix des crypto-monnaies ont été mitigés ce mardi, alors qu’une société minière chinoise de Bitcoin envisage de se coter aux États-Unis.

Le bitcoin a augmenté de 0,8% pour atteindre 4 012,20 USD sur l’indice Investing.com à 8 h 13 HE (13 h 13 GMT).

Canaan, le deuxième faBIScant chinois de matériel informatique utilisé par les mineurs, envisage un premier appel public à l’épargne après l’annulation du projet d’inscription à Hong Kong, a annoncé Bloomberg.

La cotation pourrait avoir lieu dès le premier semestre de 2019, a rapporté Bloomberg.

Les crypto-monnaies étaient globalement en légère baisse, la capitalisation totale du marché des pièces s’élevant à 136 milliards de dollars au moment de la rédaction de cet article, contre 138 milliards lundi.

L’Ethereum, ou Ether, recule de 0,4% à 150,61 $ et Litecoin est à 39,425 USD, en hausse de 4,6%, tandis que PRX augmente de 0,2% à 0,364 USD.

Par ailleurs, la Banque des règlements internationaux a déclaré mardi que la plupart des banques centrales ne souhaitaient pas émettre de monnaie électronique dans un avenir proche.

L’enquête de la BIS, une institution mondiale détenue par les banques centrales, a révélé que la plupart des banques sont incertaines au sujet des crypto-monnaies.

« A ce stade, la plupart des banques centrales semblent avoir clarifié les défis liés au lancement d’une CBDC mais elles ne sont pas encore convaincues que les avantages dépasseront les coûts », a déclaré la BIS.

Le rapport comprenait les réponses de 63 banques centrales. Seules cinq banques ont lancé un programme pilote de crypto-monnaies, notamment les banques de Suède et d’Uruguay, la Banque du Japon, la Banque d’Angleterre et la Banque centrale européenne. Plus de 85% des banques interrogées ont déclaré qu’il était peu probable qu’elles émettent un type de crypto-monnaies au cours des trois prochaines années.

« Pour répondre aux besoins de paiement du futur, il est peu probable que l’argent physique soit la solution principale », a déclaré la BIS basée en Suisse. « Pourtant, la plupart des gens devront attendre pour utiliser une CBDC. Cependant, les banques centrales travaillent dur pour s’assurer que l’attente en vaut la peine.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé