CAC 40: L’indice parisien recule après une ouverture en hausse

Investing.com – Après avoir légèrement progressé à l’ouverture, le CAC 40 est rapidement repassé en territoire négatif ce vendredi, affichant une baisse de -0.31% à 4791 points au moment de la rédaction de cet article.

Rappelons qu’hier, le CAC 40 avait clôturé en légère baisse à -0.16%, après deux jours de hausse.

L’optimisme du marché en début de semaine, lié aux négociations Chine-USA, s’est en effet tassé face à l’absence d’avancée concrète, bien que les deux pays aient confirmé que les discussions se sont bien déroulées.

Il est par ailleurs intéressant de noter que de son côté, Wall Street a affiché hier sa 5ème séance de hausse consécutive hier, aidée par de nouveaux propos du parton de la Fed Jerome Powell qui a répété que la Fed se montrerait désormais patiente vis-à-vis des hausses de taux.

La bonne tenue des actions US n’a toutefois pas profité aux actions européennes, une divergence assez rare pour être relevée.

Enfin, on notera au niveau local que la Banque de France a annoncé prévoir une croissance limitée à 0.2% pour le T4 2018, une prévision tenant comptes des perturbations liées au mouvement des gilets jaunes, après une précédente prévision à 0.4%.

La plus forte baisse du jour est attribuée à Valeo (PA:VLOF), à -6.50%, le titre souffrant d’une dégradation de Kepler Chevreux, qui passe sa recommandation de « conserver » à « réduire », avec un objectif de cours revu en baisse de 28 à 25 euros.

Renault (PA:RENA) affiche de son côté un recul de 3.02%, en lien avec une nouvelle inculpation de Carlos Ghosn au Japon.

Du côté des plus fortes hausses, on relèvera qu’Hermès (PA:HRMS) gagne +1.35%, tandis qu’Orange progresse de 0.85%.

D’un point de vue graphique, l’échec du CAC 40 à marquer un nouveau sommet après le pic à 4843 points de mercredi incite à la prudence, en affaiblissant le biais haussier visible entre le 4 et le 9 janvier.

En cas de cassure sous la moyenne mobile 200 heures actuellement à 4757 points, on pourra considérer qu’un retournement baissier se confirme, avec dans ce cas la possibilité d’une poursuite de la baisse vers le prochain support à 4700 points.

A la hausse, le seuil de 4800 points, et le sommet de ce matin à 4822 points sont les deux premiers seuils à surveiller, avant le sommet de mercredi à 4843 points.

Retrouvez les actualités et analyses Investing.com France sur Facebook-Investingcomfrance, Twitter-InvestingFrance et Telegram-Investingfr.