EUR/USD: L’Euro semble hésitant après les signaux baissiers de vendredi

Investing.com – Après avoir nettement progressé en début de semaine dernière, jusqu’à un sommet à 1,1570 mercredi, la paire EUR/USD a ensuite perdu du terrain, surtout vendredi, au point de remettre en question le profil haussier à court terme de l’Euro-Dollar.

La chute de vendredi a en effet entrainé plusieurs signaux baissiers importants d’un point de vue technique.

On peut notamment relever la cassure sous la ligne de tendance haussière qui soutenait l’évolution de l’EUR/USD depuis le début du mois, ainsi que la cassure sous la moyenne mobile 100 heures, et plus important, sous la moyenne mobile 100 jours ainsi que sous le seuil psychologique de 1,15.

Le décompte des pics et creux permet également de constater que les deux derniers sommets et les deux derniers plus bas sont décroissants, ce qui indique la possibilité de mise en place d’un retournement baissier.

Pour que cela se confirme, la zone de support de 1,1440-50, qui contient la moyenne mobile 200 heures, devra être cassée.

Sous ce seuil, les prochains supports pourront ensuite être repérés sur le seuil psychologique de 1,14, sur 1,1350 et sur 1,13 dans un premier temps.

A la hausse, un retour au-dessus de 1,15 ouvrirait de nouveau des opportunités haussières, et dans ce cas, les deux derniers sommets à 1,1540 et 1,1570 seront les premières résistances à surveiller, avant le seuil psychologique de 1,16.

En ce qui concerne l’actualité, le calendrier économique sera presque vide ce lundi, avec uniquement la production industrielle de la zone euro qui sera susceptible d’influencer les échanges, à 11h. Les économistes anticipent un net recul de -1,5% pour le mois de novembre, après une hausse de +0,2% le mois précédent.

En dehors de cela, il faudra aussi surveiller tout potentiel nouveau développement en ce qui concerne le Brexit, le shutdown du gouvernement US, ou la guerre commerciale Chine-USA.

En ce qui concerne le Brexit, on notera que le Parlement britannique votera sur le projet d’accord sur le Brexit demain. Pour le shutdown, l’impasse politique perdure, sans espoir de résultion à ce stade, ce qui pourrait commencer à avoir des conséquences néfastes bien réelles sur l’économie.

En ce qui concerne la guerre commerciale Chine-USA, , les données de la balance commerciale chinoise du mois de décembre publiées la nuit dernière pourraient plaider en faveur d’un rapide accord. En effet, si l’excédent de la balance commerciale chinoise a largement dépassé le consensus, à 57,06 Mds USD contre 51,53 Mds USD anticipé, c’est en grande partie en raison du fait que les importations ont reculé beaucoup plus que les exportations.

Les exportations ont ainsi reculé de -4,4%, tandis que les importations ont plongé de -7,6%. Cela permet de constater concrètement les conséquences de la guerre commerciale du côté chinois, et de tels chiffres devraient entrainer Pékin à tout faire pour parvenir à un accord avec les USA et améliorer la situation.

De nombreux sujets pourraient donc influencer la paire EUR/USD ces prochains jours, mais pour l’instant, la prudence reste de mise, dans l’attente d’indices permettant de confirmer une direction claire et durable.

Retrouvez les actualités et analyses Investing.com France sur Facebook-Investingcomfrance, Twitter-InvestingFrance et Telegram-Investingfr.