Le Dow recule après un crash de Boeing en Ethiopie

Investing.com – Les contrats à terme américains sont mitigés lundi et le Dow devrait ouvrir en repli de près de 200 points après que le crash mortel d’un Boeing (NYSE: BA) 737 Max en Ethiopie ait ébranlé le composant le plus important de l’indice.

Boeing était en baisse de près de 9% à 6 h 40 HE (10h40 GMT), alors que les futures sur le Dow perdaient 173 points ou 0,68% après que l’avion, opéré par Ethiopian Airlines s’est écrasé peu après le décollage de dimanche. Il n’y avait pas de survivants parmi les 157 personnes à bord et la catastrophe est survenue quelques mois à peine après un accident survenu sur le même modèle d’avion en Indonésie.

La Chine a ordonné que tous les avions Boeing 737 Max soient ancrés au sol, une mesure qui pourrait avoir des conséquences sur la demande de la dernière version de l’avion à courte distance de Boeing si les inspections de sécurité révèlent des insuffisances.

Les autres indices boursiers étaient dans le vert, avec les S & P 500 en hausse de 1 point ou 0,07% tandis que le Nasdaq 100 était en hausse de 14 points ou 0,20% après le président de la Réserve fédérale Jérôme Powell a déclaré à l’émission de CNBC, 60 Minutes, que la banque centrale n’était pas pressée de modifier le niveau des taux d’intérêt.

Tesla (NASDAQ: TSLA) figure parmi les principaux gagnants en préouverture de marché, en hausse de 1,3% alors que le constructeur de voitures de luxe augmentera ses prix. Apple (NASDAQ: AAPL) a gagné 1,7% après que les analystes de Bank of America (NYSE: BAC) aient revu leur note à « acheter », tandis que Facebook (NASDAQ: FB) était en hausse de 1,6% et Microsoft (NASDAQ: MSFT) a augmenté de 0,2%.

Ailleurs, CenturyLink (NYSE: CTL) a glissé de 2,4% après avoir été rétrogradé à la neutralité par le groupe UBS, tandis qu’Oracle (NYSE: ORCL) s’est effondré de 1,6% après des accusations selon lesquelles il aurait embauché un ancien haut fonctionnaire du Trésor national en vue de l’obtention d’un contrat pour la fourniture de logiciels destinés aux systèmes informatiques de l’Afrique du Sud.

En ce qui concerne les données, le Département du commerce publiera un rapport sur les ventes au détail pour janvier à 8 h 30, heure de l’Est (12 h 30 GMT).

Dans les produits de base, l’or a légèrement reculé de 0,2% pour s’établir à 1 296,25 dollars l’once troy, tandis que le pétrole brut a progressé de 0,9% à 56,59 dollars le baril, après l’annonce par l’Arabie saoudite qu’elle continuerait à produire du pétrole en-dessous du plafond convenu dans le cadre d’un accord dirigé par l’OPEP sur la limitation de l’approvisionnement en pétrole. L’indice dollar, qui mesure le billet vert par rapport à un panier de six grandes devises, a gagné 0,06% à 97,328.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé