Chine-USA: Pékin ferait trainer les négociations en revenant sur certains engagements

Investing.com – Malgré l’anticipation d’une réunion de la Fed dovish (et donc positive pour les marchés boursiers US) ce soir, Wall Street s’est montrée hésitante hier, un comportement expliqué par le regain d’inquiétude au sujet de la guerre commerciale Chine-USA.

L’agence Bloomberg a en effet révélé que certains responsables américains s’inquiètent de voir la Chine faire marche arrière sur certaines concessions, ce qui freine les négociations en cours.

Les responsables chinois seraient revenus sur leurs engagements en ce qui concerne la protection de la propriété intellectuelle en raison d’un manque de garanties côté US en ce qui concerne la levée des droits de douanes sur les exportations du pays aux USA.

Les négociateurs chinois auraient aussi remis en question leurs promesses au sujet de la protection des brevets pharmaceutiques.

Enfin, le gouvernement chinois voudrait inclure dans l’accord avec les USA le fait que les termes de cet accord devront respecter les lois chinoises.

Rappelons qu’en début de semaine, la presse chinoise annonçait qu’un sommet Trump-Xi pour la signature d’un accord permettant de mettre fin à la guerre commerciale n’aurait pas lieu avant le mois de juin.

Malgré les doutes de plus en plus importants au sujet de l’avenir des relations Chine-USA, Donald Trump s’est voulu rassurant hier en affirmant que les « négociations avec la Chine se passent très bien ».

Le Wall Street Journal s’est lui aussi montré optimiste dans un article hier soir affirmant que les parties étaient dans les « étapes finales’ des pourparlers.

Rappelons pour finir que Robert Lighthizer, le représentant au Commerce US et Steven Mnuchin, le Secrétaire au Trésor, se rendront à Pékin la semaine prochaine dans le but de solutionner les dernières divergences.

Une nouvelle visite du vice-premier ministre chinois Liu He à Washington est par ailleurs programmée pour la semaine suivante.