EUR/USD: L’Euro reste sous pression malgré 3 statistiques US décevantes

Investing.com – Malgré plusieurs statistiques américaines décevantes publiées au cours de l’après-midi, l’EUR/USD a perdu du terrain ce mardi, se rapprochant des creux de la semaine dernière avec un point bas à 1.1280.

Le Dollar n’a en effet pas semblé affecté par les 3 indicateurs économiques US de cet après-midi, qui se sont toutes révélées inférieures aux attentes.

Les permis de construire du mois de février ont en effet affiché une chute de -1.6% contre -1.3% anticipé, tandis que les mises en chantier ont affiché un impressionnant recul de -8.7% contre -0.8% anticipé.

Toujours au sujet du marché immobilier US, l’indice S&P Case Shiller des prix de l’immobilier a lui aussi déçu, à 3.6% en données annuelles contre 4.3% anticipé.

Enfin, l’indice de confiance des consommateurs selon le Conference Board a affiché une chute surprise, à 124.1 points contre 132 anticipé.

A l’origine de cette réticence de la paire EUR/USD à monter, on trouve essentiellement le spread de taux entre les Etats-Unis et l’Allemagne, référence pour l’Europe.

Les taux US sont en effet en hausse aujourd’hui, alors que le taux à 10 ans de l’Allemagne reste négatif.

Les inquiétudes entourant le Brexit sont également à compter parmi les facteurs qui limitent le potentiel des tentatives de hausse de la monnaie unique, alors que le flou règne toujours en ce qui concerne l’issue la plus probable de ce dossier.

D’un point de vue technique, une résistance de court terme se confirmé à 1.1325, proche d’une zone plus importante encore à 1.1335-60. Au-delà, le profil baissier immédiat serait remis en question, avec la possibilité d’un test de 1.14.

A la baisse, un premier support se trouve à 1.1275-80, avant 1.1250, 1.12 et 1.1175.