JP Morgan en forte hausse après de solides résultats trimestriels

Investing.com – JP Morgan Chase a publié un bénéfice et un chiffre d’affaires record au premier trimestre, dépassant les prévisions des analystes, ce qui lui permet d’ouvrir en forte hausse ce vendredi, avec un gain de +3.44%.

La société a déclaré une progression de ses bénéfices de 5% à 9,18 milliards de dollars, soit 2,65$ par action, contre une estimation moyenne de 2,35$. Le chiffre d’affaires a également augmenté de 5% pour atteindre 29,9 milliards de dollars, dépassant les estimations d’environ 1,5 milliard de dollars, alors que le revenu net d’intérêts a augmenté de 8% grâce à « l’impact de taux plus élevés », a déclaré JP Morgan dans son communiqué.

La société a ainsi repris sa longue série de dépassement des prévisions de profit, après que la banque ait sous-performé au quatrième trimestre 2018, et les actions de JP Morgan ont progressé de 2,5% en préouverture des marchés US.

«Nous avons enregistré un chiffre d’affaires et un résultat net records, une solide performance dans chacune de nos principales activités et un environnement plus constructif», a déclaré le PDG Jamie Dimon dans le communiqué.

«Même dans un climat d’incertitude géopolitique mondiale, l’économie américaine continue de croître, l’emploi et les salaires augmentent, l’inflation est modérée, les marchés financiers sont sains et la confiance des consommateurs et des entreprises reste forte», a-t-il ajouté.

Ces résultats pourraient apaiser les craintes concernant le secteur bancaire, après que la Réserve Fédérale américaine ait annoncé qu’elle suspendait ses hausses de taux pour le reste de l’année. Combinés aux signes de ralentissement économique mondial, les actions de la banque centrale ont sanctionné les valeurs bancaires en bourse, car la courbe de rendement inversée compromet les marges de profit du secteur et laisse présager une possible récession à l’horizon. Mais les résultats de JP Morgan ont montré qu’elle bénéficiait toujours de la dernière hausse de taux de la Fed de décembre.

En février, la banque a déclaré que les revenus tirés des activités de trading au premier trimestre allaient baisser de manière importante par rapport à l’année précédente, alors que les bureaux des actions et des titres à revenu fixe étaient en difficulté du fait du ralentissement de l’activité des clients.

Cet avertissement s’est avéré vrai. Dans la banque d’investissement de JP Morgan, la plus importante au monde en termes de chiffre d’affaires, les revenus de trading du premier trimestre ont chuté de 17% à 5,5 milliards de dollars. En excluant l’impact d’un changement comptable intervenu un an auparavant, le trading d’obligations a reculé de 8% et les produits d’opérations sur actions de 13%. Les revenus bancaires ont progressé de 8% à 3,2 milliards de dollars, en raison de la hausse des frais de souscription de dettes et de conseil. Le bénéfice global de la division, de 3,25 milliards de dollars, était inférieur de 18% à celui de l’année précédente.

La division de gestion d’actifs de JP Morgan a déclaré que le bénéfice avait chuté de 14% à 661 millions de dollars, en raison de la baisse des niveaux de marché et du courtage au cours du trimestre. La banque commerciale de la société a réalisé un bénéfice de 1,05 milliard de dollars, en hausse de 3% par rapport à l’année précédente.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé