Les Crypto-monnaies reculent après avoir atteint de nouveaux sommets annuels

Investing.com – Les prix des crypto-monnaies baissent légèrement depuis leur sommet atteint en 2019 mercredi dernier, après l’annonce par Visa (NYSE: V) du lancement d’une carte crypto avec Coinbase.

Le marché a fait une pause alors que les investisseurs attendaient de voir si les monnaies numériques pourraient continuer à conserver leur élan.

Mercredi dernier, la capitalisation boursière totale de la crypto-monnaie a atteint un sommet de 186 milliards de dollars depuis le début de l’année, selon CoinMarketCap, avant de se replier.

La tendance à la hausse a débuté en avril, après la flambée des prix du Bitcoin sans raison apparente et les pièces de monnaie virtuelles semblent conserver ces gains.

Le Bitcoin a reculé de 1,2% au cours des sept derniers jours, pour s’établir à 5 144,10$, malgré un pic de 2019 à 5 372$ sur l’indice Investing.com enregistré mercredi.

Les crypto-monnaies totalisaient 176 milliards de dollars au moment de la rédaction.

En une semaine, l’Ethereum a baissé de 6,8% à 166,67$ et le XRP a chuté de 8% à 0,32581$, tandis que le Litecoin a perdu 7,5% à 82,54$.

Cette baisse intervient alors que le FMI et la Banque Mondiale lancent une pièce numérique pour étudier le fonctionnement des monnaies alternatives, et que Visa collabore avec Coinbase pour proposer une carte de débit aux utilisateurs du Royaume-Uni.

La carte de débit, émise par Visa, permettra aux utilisateurs de Coinbase de dépenser leurs soldes en bitcoin, ethereum et litecoin. Cela fonctionne en convertissant la crypto-monnaie en devise lorsque la carte est utilisée, le commerçant recevant la devise locale.

« Il s’agit de la première carte de débit à être reliée directement à un importante plateforme d’échange de crypto-monnaies, permettant aux utilisateurs de dépenser leurs crypto-monnaies directement à partir de leur compte Coinbase », a déclaré Coinbase dans un communiqué. « Les cartes crypto précédemment disponibles obligeaient les utilisateurs à pré-charger une certaine quantité de crypto-monnaie sur leur carte, ajoutant ainsi un point de friction au processus. »

Dans le même temps, le FMI et la Banque Mondiale ont lancé une Learning Coin (Pièce d’Apprentissage), que la banque utilisera pour comprendre la technologie à l’origine des actifs numériques. La pièce n’a aucune valeur monétaire et ne sera accessible qu’au FMI et à la Banque Mondiale, a rapporté le Financial Times.

Néanmoins, la nouvelle est la bienvenue pour les férus de crypto-monnaies, car elle pourrait aider les régulateurs à mieux comprendre les risques associés au Bitcoin et à d’autres actifs et conduire à une réglementation plus cohérente de la part des gardiens financiers.

Le test de la pièce pourrait également donner lieu à des contrats intelligents et aider la banque à lutter contre le blanchiment d’argent.