67% des directeurs financiers US anticipent une récession avant fin 2020

Investing.com – Les directeurs financiers américains craignent une récession d’ici le troisième trimestre de l’année prochaine, selon la dernière enquête du Duke CFO Global Business Outlook, publiée mercredi.

L’enquête, qui repose sur un panel de plus de 1 500 directeurs financiers, dont 469 d’Amérique du Nord, a montré que 67% des personnes interrogées avaient prédit que l’économie américaine serait en récession d’ici le troisième trimestre de 2020, et 84% estiment qu’une récession aura commencé d’ici le premier trimestre de 2021. Seulement 38% des participants ont prédit une récession d’ici le premier trimestre de l’année prochaine.

John Graham, professeur en Finance à la Fuqua School of Business de la Duke University, et directeur du sondage, a déclaré que, même si les directeurs financiers n’étaient pas aussi pessimistes qu’il y a trois mois, il est inhabituel que les participants prédisent une récession dans 16 mois seulement.

« Les prévisions de récession sont plus proches que d’habitude, avec une plus grande magnitude », ont indiqué les personnes interrogées, soulignant des craintes de récession, a déclaré Graham.

Le sondage du précédent trimestre avait révélé un plus grand pessimisme, près de la moitié des répondants prévoyant une récession d’ici la fin de 2019. Graham suppose que ces chiffres ont été fortement influencés par la morosité boursière du quatrième trimestre, à un moment où l’indice S&P 500 était en chute libre de près de 20% par rapport aux sommets de septembre.

Cette fois-ci, l’enquête révèle que les dirigeants sont relativement optimistes pour l’année en cours, la réponse médiane prévoyant que les entreprises augmenteraient leurs dépenses en capital de 5% au cours des 12 prochains mois, avec une prévision de hausse de 2% de l’emploi et une croissance de 3% des salaires.

Néanmoins, Graham a déclaré que l’optimisme se détériorait nettement, alors que la proportion de cadres de plus en plus optimistes à l’égard de l’économie américaine est tombée de 53,3% il y a un an à 24,1% actuellement.

Selon Graham, la croissance des investissements et de l’emploi n’est pas en contradiction avec les craintes d’une récession dans 16 mois, l’investissement et la croissance de l’emploi étant des indicateurs retardés de la croissance économique, qui continuent généralement à augmenter jusqu’à ce que l’économie commence à se contracter.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé