Calendrier Économique: Les 5 publications influentes à surveiller cette semaine

Investing.com – La Réserve Fédérale annoncera sa dernière décision de politique monétaire en milieu de semaine avant que les États-Unis ne publient le rapport NFP d’avril, au cours d’une semaine qui s’annonce bien remplie pour les investisseurs. Les résultats des entreprises se poursuivent à un rythme soutenu, avec Alphabet (NASDAQ:GOOGL) et Apple (NASDAQ:AAPL) au porgramme, tandis que se poursuivront les négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine.

Voici ce que vous devez retenir en ce début de semaine.

La Fed doit clore sa réunion de deux jours mercredi. Les taux d’intérêt sont attendus inchangés. Lors de sa réunion de mars, la Fed avait indiqué qu’elle s’abstiendrait de relever ses taux pour le reste de l’année, alors qu’un ralentissement de la croissance économique est attendu.

Le président de la Fed, Jerome Powell, tiendra une conférence de presse à l’issue de la réunion. Les investisseurs attendent ses annonces sur les perspectives de la politique monétaire.

La réunion a lieu alors que les investisseurs ont encore en tête les données de vendredi montrant que la croissance de l’économie américaine s’était accélérée de manière inattendue au premier trimestre. Mais les détails ont révélé un contexte bien moins rassurant qu’il n’apparaissait au premier abord, l’expansion ayant été stimulée par des gains dans le commerce et les stocks, très susceptibles de se dissiper au T2.

« Certains des facteurs positifs pour la croissance en jeu ici ne vont probablement pas persister au deuxième trimestre. Cela dit, nous continuons d’espérer une solide performance de la part de l’économie américaine cette année, en particulier si nous recevons des nouvelles plus encourageantes des négociations commerciales américano-chinoises », a déclaré ING (AS:INGA). « Nous ne pensons pas que la Fed haussera à nouveau les taux cette année, mais nous pensons également qu’il est plutôt improbable que des baisses de taux soient à l’horizon à ce stade. »

La Banque d’Angleterre devrait également laisser sa politique monétaire inchangée lors de sa réunion de jeudi, alors que le Brexit se prolonge.

Le rapport sur l’emploi non agricole de vendredi pour le mois d’avril figure en tête de la liste des données les plus importantes qui seront publiées cette semaine. Les économistes tablent sur un gain de 181k emplois, tandis que le taux de chômage devrait se maintenir à 3,8%. Rappelons que l’économie américaine avait ajouté 196k emplois en mars, après une hausse de 33k emplois le mois précédent.

« Selon les données publiée, nous nous attendons à ce que la confiance des consommateurs soit renforcée par les gains du marché des actions et la vigueur persistante du marché de l’emploi. Cela sera sans doute souligné par une nouvelle augmentation décente des effectifs et par une nouvelle hausse de la croissance des salaires après la chute surprise du mois dernier », a déclaré ING.

Avec plus de 150 sociétés du S&P 500 déclarant leurs bénéfices, les investisseurs auront une nouvelle semaine en montagnes russes.

La société mère de Google, Alphabet (NASDAQ: GOOGL), devrait publier ses résultats du premier trimestre après la fermeture du marché lundi, alors que le fabricant d’iPhones Apple (NASDAQ: AAPL) devrait publier son rapport de résultats après la cloche de mardi.

Le calendrier des résultats comprend également les sociétés pharmaceutiques Merck (NYSE: MRK) et Pfizer (NYSE: NYSE:PFE), ainsi que General Motors (NYSE: NYSE:GM), Volkswagen (DE: DE:VOWG_p), Fiat Chrysler (MI: FCHA), Royal Dutch Shell (LON: AS:RDSa), BP (LON: LON:BP), ConocoPhillips (NYSE: NYSE:COP), Samsung (KS: KS:005930), General Electric (NYSE: NYSE:GE), McDonald’s (NYSE: NYSE:MCD), Adidas (DE: DE:ADSGN), Mondelez (NASDAQ: MDLZ), Qualcomm (NASDAQ: NASDAQ:QCOM), CBS (NYSE: NYSE:CBS), HSBC (LON:HSBA) (NYSE: HSBC), Berkshire Hathaway (NYSE: BRKa) et Mastercard (NYSE: NYSE:MA).

Un nouveau round de négociations commerciales Chine-États-Unis doit commencer mercredi, avec le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, et le représentant du commerce, Robert Lighthizer, se rendant à Pékin, en prévision d’une nouvelle série de réunions prévues la semaine prochaine aux États-Unis.

Le président américain Donald Trump a répété vendredi que les négociations commerciales avec la Chine « se déroulaient très bien », un jour après avoir annoncé qu’il allait bientôt accueillir le président chinois Xi Jinping à la Maison-Blanche. Trump a déclaré qu’il comptait finaliser un accord lors d’une réunion avec Xi.

Les deux plus grandes économies du monde sont engagées dans une guerre tarifaire depuis près de 10 mois, percevant des centaines de milliards de dollars de droits de douane sur leurs produits respectifs et tentent de négocier une issue.

Mardi, les PMI manufacturiers et non manufacturiers chinois seront surveillés de près pour des signes de nouvelles améliorations dans la deuxième économie mondiale, après que certaines données économiques encourageantes aient apaisé les inquiétudes concernant le ralentissement.

La zone euro et le Canada rendront de leur côté compte de la croissance du premier trimestre mardi, et la zone euro publiera une estimation préliminaire de l’inflation pour avril vendredi, qui devrait afficher une légère hausse des prix à la consommation.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé