Top 5 des évènements clés à retenir sur les marchés ce vendredi

Investing.com – Voici les cinq principaux évènements que vous devez suivre sur les marchés financiers le vendredi 3 mai:

Vendredi, le marché sera au centre des préoccupations du mois d’avril à 14h30. Une série de décideurs de la Réserve Fédérale américaine seront également invités à faire des déclarations tout au long de la journée.

Les économistes prévoient la création de 181 000 emplois non agricoles, tandis que le taux de chômage devrait se maintenir à 3,8%.

Les salaires devraient augmenter, avec le salaire horaire moyen augmentant de 0,3% pour le mois, ce qui porte le chiffre annuel à 3,3%.

Mercredi, la Réserve Fédérale a évoqué la situation de l’emploi comme une des raisons pour lesquelles elle pouvait rester patiente sur les taux, affirmant dans son communiqué que les gains d’emplois « ont été solides, en moyenne, ces derniers mois et que le taux de chômage est resté faible ».

Les analystes affirment qu’un solide rapport sur l’emploi pourrait pousser le Dollar US à la hausse. Le billet vert a fait l’objet d’un remarquable rebond depuis la conférence de presse du président de la Fed, Jerome Powell, mercredi, dans laquelle il minimisait les récentes données sur l’inflation et indiquait qu’il ne voyait aucune raison de réduire les taux d’intérêt.

Lire plus sur le sujet: Le rapport NFP peut-il faire chuter l’EUR/USD à 1,10 ce vendredi? – Kathy Lien

Après la publication des NFP, le président de la Fed de Chicago, Charles Evans, s’exprimera sur les économies mondiales, alors qu’un groupe de décideurs politiques – dont le vice-président de la Fed, Richard Clarida, le gouverneur de la Fed de New York John Williams, le gouverneur de la Fed Michelle Bowman, le président de la Fed de St. Louis James Bullard, le président de la Fed de San Francisco Mary Daly, le chef de la Fed de Dallas Robert Kaplan et le chef de la Fed de Cleveland Loretta Mester – participeront tous à une conférence sur les «Stratégies pour la Politique Monétaire» qui se tiendra à Stanford, en Californie.

Bien qu’éclipsé par le rapport sur l’emploi, l’Institute of Supply Management publiera également son indice des directeurs des achats non manufacturiers pour avril à 16h00.

Les contrats à terme américains ont indiqué une reprise haussière à Wall Street après la clôture négative de jeudi, alors que les investisseurs se préparent pour le rapport mensuel sur l’emploi.

Les Futures Dow ont gagné 77 points, soit 0,3% à 11h45, tandis que les Futures S&P 500 ont progressé de 10 points, ou 0,3% et les Futures Nasdaq 100 ont progressé de 40 points, ou 0,5%.

Les actions européennes ont progressé à midi vendredi, en partie grâce aux solides résultats publiés par le fabricant allemand de vêtements de sport Adidas (DE: ADSGN) et par le prêteur centré sur l’Asie, HSBC.

L’investisseur milliardaire Warren Buffett a déclaré que sa société d’investissement, Berkshire Hathaway, avait acheté des actions de Amazon.com (NASDAQ: AMZN) pour la première fois.

Buffett a indiqué que l’achat avait été effectué par l’un de ses gestionnaires de placements, Todd Combs ou Ted Weschler, et a indiqué que les détails seraient divulgués plus tard ce mois-ci dans le rapport trimestriel de Berkshire (NYSE: BRKa).

Bien que Buffett ait longtemps loué le leadership du chef de la direction d’Amazon, Jeff Bezos, le «gourou d’Omaha» a mis du temps à investir dans les actions de la société.

« Oui, j’ai été fan et j’ai été idiot de ne pas acheter », a déclaré Buffett à CNBC.

Facbook (NASDAQ: FB) a accéléré le rythme sur son système de paiement basé sur la crypto-monnaie, recrutant des dizaines de sociétés financières et de marchands en ligne pour aider au lancement, selon un rapport du Wall Street Journal.

Le nommé Project Libra est en cours de création depuis plus d’un an et repose sur une pièce numérique que les utilisateurs pourraient utiliser pour effectuer des achats sur la plateforme des médias sociaux et sur Internet, ont indiqué des sources à WSJ.

Facebook serait à la recherche d’investissements totaux d’environ un milliard de dollars afin de réduire la volatilité de la valeur de la pièce numérique. Ils ont rencontré des sociétés telles que Visa (NYSE: V), Mastercard (NYSE: MA ) et First Data Corp (NYSE: FDC) afin d’établir le système, tout en maintenant des conversations avec des entreprises de commerce électronique et des applications afin que la devise soit acceptée.

Le pétrole a étendu ses pertes hebdomadaires à plus de 2% vendredi, craignant que la hausse de la production américaine ne commence à toucher les marchés mondiaux.

Les Futures de Pétrole brut US ont chuté de 30 cents, ou 0,5%, à 61,51$ 11h50, tandis que le Pétrole Brent s’échangeait en baisse de 53 cents, soit 0,8%, à 71,22$.

Les données de la Energy Information Administration US ont montré que la production de brut aux États-Unis avait atteint un record de 12,3 millions de barils par jour (bpj) la semaine dernière, soit une augmentation d’environ 2 millions de bpj par rapport à l’année précédente.

L’EIA a également noté que les exportations de brut américain dépassaient les 3 millions de bpj pour la première fois cette année, ce qui laisse craindre que cette augmentation ne l’emporte sur les efforts déployés par l’OPEP pour réduire la surabondance de l’offre mondiale et le rééquilibrer les marchés.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé