Le Pétrole recule suite aux menaces de Trump sur le commerce avec la Chine

Investing.com – Les prix du pétrole ont baissé lundi après que le président américain Donald Trump ait menacé d’augmenter les droits de douane sur les importations chinoises vendredi prochain, relançant ainsi le risque d’une guerre commerciale à grande échelle entre Washington et Pékin.

Les prix du brut US ont chuté de 0,6% pour s’établir à 61,54$ à 15h30, en baisse de 40 cents par rapport à la clôture précédente, après une chute à 60,06$ auparavant.

Les Futures Brent de Londres ont reculé de 0,1% à 70,75$, en baisse de 10 cents par rapport à leur dernière clôture, mais en hausse d’un plus bas en séance de 68,89$.

Trump a déclaré sur Twitter dimanche que les droits de douane sur les marchandises chinoises s’élevant à 200 milliards de dollars augmenteraient de 10% à 25% vendredi, renversant la décision prise en février de les maintenir à 10% à la lumière des progrès des négociations commerciales entre les deux pays.

Le pétrole a été sous pression après que le Wall Street Journal a annoncé que la Chine envisageait d’annuler une série de discussions prévues cette semaine à la suite des commentaires de Trump.

Cependant, la Chine a déclaré lundi qu’une délégation se préparait toujours pour se rendre aux Etats-Unis.

« La ligne dure soudaine de Trump sur les tarifs chinois a effrayé les investisseurs, qui s’efforcent de réduire leurs niveaux de risque sur les marchés », a déclaré Jasper Lawler, responsable de la recherche chez le courtier London Capital Group.

« La perspective de mois de négociations commerciales déraillés par Trump a suscité des inquiétudes quant à la demande future de pétrole », at-il ajouté.

Les indices d’une nouvelle augmentation de la production en provenance des États-Unis, où la production de pétrole brut a déjà augmenté de plus de 2 millions de barils par jour depuis le début de 2018, pour atteindre un record de 12,3 millions de barils par jour, pèsent également sur le pétrole . Cela a fait des Etats-Unis le plus gros producteur devant la Russie et l’Arabie Saoudite.

Le nombre d’appareils de forage de pétrole a augmenté de 2 unités à 807 la semaine dernière, selon des données publiées par la société de services pétroliers Baker Hughes.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé