Le Bitcoin rebondit, Facebook assouplit sa politique anti-pub sur les crypto-monnaie

Investing.com – Les principales crypto-monnaies ont annulé leurs pertes de la veille jeudi matin en Asie après que le marché ait été alourdi par les nouvelles du piratage de Binance. Le sentiment haussier a poussé le Bitcoin au-delà de 6 000$.

Le bitcoin a progressé de 3,2% pour atteindre 6 111$ à 09h00, dépassant le niveau clé de 6 000$ pour la première fois cette année. La pièce numérique a repris son élan après avoir été un peu ralentie par la nouvelle que Binance, une importante plateforme d’échange de crypto-monnaies, a été piratée.

Binance a déclaré mardi que des pirates informatiques avaient retiré 7 000 bitcoins d’une valeur d’environ 40 millions de dollars dans une transaction affectée.

Les autres pièces numériques sont plus mitigées. L’Ethereum a perdu 0,65% à 170,28 $, XRP a reculé de 0,8% à 0,29906 $ et le Litecoin a augmenté de 0,1% à 74,102$.

La capitalisation boursière totale a atteint 188,7 milliards de dollars, contre 183,9 milliards la veille.

Le 9 mai, le géant des médias sociaux Facebook (NASDAQ: FB) a annoncé qu’il allait assouplir son interdiction de publicité visant les sociétés proposant des produits et des services liés à la crypto-monnaie. Facebook a imposé en juin dernier une politique exigeant une autorisation écrite préalable pour annoncer les produits et services de crypto-monnaie sur sa plateforme.

«Bien que nous devions toujours exiger aux utilisateurs de faire une demande pour des annonces sur la promotion de la crypto-monnaie, à partir d’aujourd’hui, nous limiterons cette règle à une approbation préalable pour les annonces relatives à la technologie blockchain, aux nouvelles du secteur, à la formation ou aux événements liés à la crypto-monnaie. », a déclaré le géant des médias sociaux.

Mais Facebook continuera d’interdire les annonces faisant la promotion de contrats de différence (CFD) et de produits financiers complexes, affirmant qu’elles sont souvent associées à un comportement prédateur. Les publicités pour les offres de pièces initiales (ICO) et les options binaires continueront également à être interdites.

Cette décision intervient alors que Facebook se préparerait à lancer son propre actif numérique, qui devrait être une stablecoin attachée au dollar américain.

La semaine dernière, le Wall Street Journal a annoncé que le géant des médias sociaux discutait avec des sociétés financières et des sociétés de commerce électronique telles que Visa (NYSE: V) et MasterCard afin de prendre en charge son service de paiement connu en interne sous le nom de Project Libra.

L’attitude adoptée par Facebook à l’égard de la crypto-monnaie contraste avec celle de son homologue chinois, WeChat. Cette semaine, le géant de la messagerie a mis à jour sa politique de paiement afin d’empêcher les marchands de la plateforme de se livrer à des activités liées à la crypto-monnaie. La politique entrera en vigueur le 31 mai.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé