Apple, une cible idéale si la Chine riposte après le bannissement de Huawei des US

Investing.com – Apple (NASDAQ:AAPL) chute ce lundi face aux inquiétudes en ce qui concerne les tensions Chine-USA, après que les entreprises US commencent à appliquer le décret de Donald Trump de ne plus entretenir de liens avec Huawei, laissant craindre des mesures de rétorsion de la part de la Chine.

Et dans ce contexte, Apple fait clairement figure de cible idéale…

C’est ce que souligne Erwan Rambourg, analyste HSBC (LON:HSBA), quia réduit ce lundi son objectif de cours de 180 $ à 174 $, soulignant que l’entreprise fait face à deux grands défis en Chine dans le cadre de de la guerre commerciale.

Les consommateurs chinois pourraient selon lui « accélérer » leur adoption des substituts locaux de l’iPhone à mesure que les tensions commerciales s’aggravent. Et même ceux qui souhaitent acheter des iPhones pourraient avoir du mal à le faire si une nouvelle vague de tarifs frappe les smartphones, ce qui pourrait inciter Apple à augmenter les prix.

« Nous pensons qu’une escalade ou un prolongement des tensions commerciales aura probablement un impact sur la façon dont les consommateurs chinois perçoivent les produits de marque américaine, principalement les iPhone, et étant donné que la Chine joue un rôle important en termes de revenus de produits et services pour Apple, cela reste un risque clé « , a-t-il souligné.

De son côté, Tim Barajin de Creative Strategies souligne que « La Chine pourrait riposter en interdisant les produits américains sur le marché chinois en utilisant le même prétexte (l’espionnage), même si c’est peut-être faux ».

« Ce combat coup pour coup pourrait être désastreux pour toute entreprise qui vend beaucoup de produits en Chine, surtout des produits technologiques, si elle est bannie pour quelque raison que ce soit dans le cadre d’une mesure de rétorsion chinoise. »

Au final, aucune sanction chinoise envers Apple n’a pour l’instant été évoquée par le gouvernement chinois, mais le marché semble considérer que la société a une « grosse cible dans le dos » dans le cadre de la guerre commerciale, si la Chine souhaite à répondre de façon comparable au bannissement de Huawei des Etats-Unis…

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé