Le Dollar recule face aux craintes d’une baisse de taux de la Fed

Investing.com – Le dollar américain s’échangeait globalement en baisse vendredi matin en Europe, alors que l’on s’attend de plus en plus à ce que la Réserve Fédérale réduise ses taux d’intérêt pour soutenir l’économie américaine et compenser les dégâts d’une guerre commerciale grandissante avec la Chine.

L’ activité manufacturière aux États-Unis a ralenti pour atteindre son point le plus faible en cinq ans en mai, tandis que les ventes de logements neufs ont reculé de 6,9% en avril, ce qui est inquiétant au début de la saison des ventes de printemps. Les données ont été recueillies à la suite d’enquêtes commerciales tout aussi faibles menées au Japon et en Europe et d’un avertissement du Fonds Monétaire International concernant les dangers de la guerre commerciale grandissante entre les deux plus grandes économies du monde.

« Les marchés tablent sur une réduction des taux, les dommages causés par la tension commerciale étant supposés être plus importants que prévu, bien que la Fed n’en ait pas parlé du tout », a déclaré à Reuters Yukio Ishizuki, responsable de la stratégie monétaire chez Daiwa Securities.

Le yuan a été stable, ce qui a permis de dissiper les craintes – pour le moment – que la Chine le laissera chuter afin d’absorber une partie du choc causé à son économie par des droits de douane d’importation plus élevés et plus larges aux États-Unis.

Le ton du président s’est légèrement amélioré suite aux propos du président Trump sur le géant des télécommunications Huawei, affirmant qu’il était «possible que Huawei soit inclus dans le cadre d’un accord commercial», bien qu’il soit «très dangereux, du point de vue de la sécurité».

À 09h35, l’ euro et la livre sterling rebondissaient par rapport au dollar, laissant la monnaie unique en bonne voie pour clore la semaine avec un gain de près de 0,5% contre lui. La livre sterling reste toutefois soumise à une perte hebdomadaire en raison de la montée de la volatilité politique au Royaume-Uni.

La Première ministre Theresa May devrait annoncer la date de sa démission plus tard vendredi après une réunion avec les députés de son parti. Selon les indications, elle restera en poste suffisamment longtemps pour accueillir le président Donald Trump, qui doit se rendre au Royaume-Uni entre le 3 et le 5 juin.

L’indice du dollar, qui mesure le billet vert par rapport à un panier composé de six principales devises, s’est établi à 97,627, après avoir dépassé 98 jeudi.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé