Top 5 des évènements clés à retenir sur les marchés ce lundi

Investing.com – Voici les cinq principales choses que vous devez savoir sur les marchés financiers le lundi 10 juin:

Le président américain, Donald Trump, a annoncé un accord avec le Mexique qui mettrait un frein aux droits de douane de 5% sur les marchandises mexicaines, qui devaient entrer en vigueur lundi.

Trump, qui avait menacé d’augmenter les droits de douane sur le Mexique si le pays ne travaillait pas plus durement pour empêcher les immigrants de s’installer aux États-Unis, a déclaré qu’il avait désormais «pleinement confiance» en la coopération du Mexique.

Le peso mexicain a progressé de 2% par rapport au dollar suite aux nouvelles, même si peu de détails sur l’accord ont été publiés, notamment sur le point de savoir si le Mexique a promis d’acheter davantage de produits agricoles américains ou de viande de boeuf, et de renforcer la surveillance de sa frontière sud avec le Guatemala.

Trump a indiqué que la mise en œuvre des tarifs demeurerait une option si la coopération ne se déroulait pas comme prévu, mais il a souligné qu’il ne pensait pas qu’elles seront nécessaires.

Les actions mondiales ont enregistré de solides gains lundi, alors que les marchés ont applaudi la décision de Trump de suspendre les droits de douane sur les produits mexicains.

Même si les États-Unis sont toujours pris dans un différend commercial avec la Chine, l’accord avec le Mexique offrait un signe de soulagement aux marchés inquiets du fait que les tactiques commerciales agressives de Trump pourraient entraîner une récession mondiale.

Les actions asiatiques et les actions européennes ont progressé d’environ 1%, bien que les marchés boursiers australien, allemand et suisse soient fermés pour un jour férié.

Les contrats à terme américains signalent de plus faibles gains à l’ouverture, reculant de leur meilleure ascension hebdomadaire depuis novembre. Wall Street a terminé vendredi en hausse de 1% alors qu’un rapport sur l’emploi plus faible que prévu a suscité l’espoir que la Réserve Fédérale réduisse ses taux cette année. Les futures Dow ont gagné 82 points, ou 0,3% à 11h26, les futures S&P 500 ont progressé de 9 points, ou 0,3%, tandis que les contrats à terme Nasdaq 100 ont gagné 26 points, soit 0,4%.

Malgré les nouvelles positives de l’accord commercial américano-mexicain, Washington et Pékin sont restés enfermés dans une bataille qui risque de ne pas être soulagée avant au moins la fin du mois.

Le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, a déclaré à CNBC, dans une interview, que Trump déciderait s’il convient de fixer des droits de douane supplémentaires sur la Chine après sa rencontre avec le président chinois Xi Jinping lors du sommet du G20 prévu pour la fin du mois. Mnuchin a déclaré que le président pourrait imposer à Pékin de nouveaux tarifs, si la réunion se passait mal.

Les dirigeants financiers du G20 qui se sont réunis au cours du week-end ont averti que l’intensification des tensions commerciales et géopolitiques constituait le principal risque pour la stabilisation de la croissance mondiale.

Les données publiées durant la nuit ont montré que les exportations de la Chine avait retrouvé la croissance de manière inattendue, mais certains analystes estiment que les fabricants ont probablement augmenté leurs livraisons afin d’éviter le dernier cycle de droits de douane américains sur 300 milliards de dollars de produits chinois. Les importations chinoises ont toutefois enregistré leur plus forte baisse en près de trois ans, ce qui constitue un autre signe de faiblesse de la demande intérieure dans la deuxième économie mondiale.

United Technologies (NYSE: UTX) et Raytheon (NYSE: RTN) ont convenu d’une fusion qui créerait un géant de l’aérospatiale et de la défense valant environ 121 milliards de dollars, la plus grosse transaction jamais réalisée dans le secteur.

Les sociétés sont susceptibles de faire valoir que leur chevauchement d’activités est limité afin d’éviter les critiques des autorités de réglementation antitrust, même si Boeing (NYSE: BA), Airbus et le Pentagone devraient soulever des objections.

La transaction devrait être conclue au cours du premier semestre de 2020 lorsque United Technologies aura achevé la scission de ses activités de climatiseurs Carrier et d’ascenseurs Otis.

Les prix du pétrole ont encore augmenté lundi, alors qu’un engagement de l’Arabie Saoudite et de la Russie à étendre leur action de coordination afin d’équilibrer les marchés, une baisse de l’activité de forage aux États-Unis et à un accord entre les États-Unis et le Mexique ont largement compensé les inquiétudes suscitées par l’économie mondiale.

Le ministre saoudien de l’Énergie, Khalid al-Falih, a déclaré qu’il était proche d’un accord pour étendre l’accord de réduction de production entre l’OPEP et des alliés non membres conduits par la Russie, tandis que son homologue russe, Alexander Novak, a déclaré qu’ils ont convenu de prendre des mesures coordonnées.

La décision de Trump d’annuler les droits de douane sur les produits mexicains a également permis de dissiper les inquiétudes suscitées par l’escalade des tensions commerciales qui menacent de faire dérailler l’économie et de nuire à la demande de pétrole.

Les données de Baker Hughes publiées tard vendredi ont également montré que le nombre de forages en activité, considéré comme un indicateur de la production future, a chuté au plus bas depuis février 2018 lors de la précédente semaine.

Les futures sur le pétrole brut US ont gagné 30 cents, soit 0,6%, à 54,29$ à 11h30, tandis que le pétrole Brent a progressé de 29 cents, ou 0,5%, à 63,58$.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé