Top 5 des évènements clés à retenir sur les marchés ce mardi

Investing.com – Mardi 11 juin, voici les cinq principales choses que vous devez savoir sur les marchés financiers:

Pékin a annoncé de nouvelles mesures de relance budgétaire pour le ralentissement de son économie en adéclarant qu’elle permettrait aux collectivités locales d’utiliser le produit des obligations spéciales comme un capital pour leurs grands projets d’investissement.

Tandis que les traders poussaient un soupir de soulagement alors que les États-Unis décidaient de ne pas procéder à des augmentations tarifaires sur le Mexique cette semaine, le différend opposant les États-Unis à la Chine se poursuit. Le ministère chinois des Affaires Etrangères a déclaré mardi que Pékin «réagirait et lutterait jusqu’au bout» si les États-Unis insistaient pour l’escalade.

La réponse a été faite après que le président Donald Trump ait annoncé que les États-Unis imposeraient d’autres droits de douane si aucun accord n’était conclu lors du sommet du G20 des 28 et 29 juin.

Alors que la Réserve Fédérale est dans une période de silence avant la décision de politique monétaire de la semaine prochaine, les marchés sont «convaincus» que la banque centrale américaine devra réduire ses taux lors de la prochaine réunion en juillet.

Les tensions commerciales sino-américaines en cours et une série de données macroéconomiques globales faibles ont progressivement poussé les paris sur un assouplissement, et bien que les attentes restent inchangées en juin, les contrats à terme sur fonds fédéraux prévoient désormais une réduction des taux en juillet à près de 80%.

Les décideurs vont avoir un nouveau regard sur les pressions inflationnistes – ou leur absence – plus tard mardi.

Les lectures annualisées des prix à la production, publiées à 14h30, devraient s’être modérées en mai. L’IPP est considéré comme un indicateur avancé dans la mesure où les fabricants répercutent souvent sur les consommateurs les modifications de prix à la sortie d’usine.

L’indice des prix à la consommation de mai sera publié mercredi; les prévisions économiques laissent présager un ralentissement de l’inflation totale alors que les lectures core devraient se maintenir à 2,1%.

Les actions mondiales ont progressé mardi, alors que les signes de relance économique en Chine ont renforcé le climat positif créé par la suspension des droits de douane sur le Mexique et les attentes d’un assouplissement de la Fed.

Les contrats à terme américains indiquent une ouverture en hausse, le S&P 500 étant sur le point de marquer une sixième session consécutive de gains. Le futures Dow a progressé de 108 points, ou 0,4% à 12h30, les futures S&P 500 ont gagné 13 points, ou 0,4%, tandis que les contrats à terme Nasdaq 100 sont en hausse de 48 points, ou 0,6%.

La clôture positive de Wall Street et la décision de Pékin d’alléger le financement ont poussé les actions chinoises en forte hausse, le Shanghai Composite terminant en hausse de 2,6%.

Les actions européennes ont également été tirées à la hausse. L’Allemand DAX a mené la course, gagnant plus de 1% en rattrapage alors que les investisseurs retournaient à leur bureau après un jour férié.

Amazon.com (NASDAQ: AMZN) a réussi à dépasser Google (NASDAQ: GOOGL) et Apple (NASDAQ: AAPL) en tant que marque la plus valorisée au monde avec 315,5 milliards de dollars, selon un classement mondial publié mardi.

Le classement 2019 des 100 plus grandes marques mondiales selon le BrandZTM, établi par l’agence de recherche Kantar WPP, a expliqué que cette décision était due à «des acquisitions intelligentes d’Amazon, qui ont généré de nouvelles sources de revenus, une excellente capacité à rester en avance sur ses concurrents en proposant un éco-système diversifié de produits et de services». Le rapport calcule que ces acquisitions ont entraîné une augmentation de 52% de la valeur de la marque, faisant passer Amazon du troisième rang en 2018 à la tête du podium cette année.

Microsoft (NASDAQ: MSFT), Visa (NYSE: V), Facebook (NASDAQ: FB), McDonald’s (NYSE: MCD ) et AT&T (NYSE: T) figuraient parmi les autres sociétés américaines dans le top 10.

Les actionnaires de Tesla (NASDAQ: TSLA) se réunissent à l’occasion de leur assemblée annuelle, qui doit débuter à Mountain View, en Californie, à 23h30.

Tandis que les actions de Tesla restent en baisse de 35% depuis le début de l’année, elles ont rebondi de près de 15% ce mois-ci (incluant une hausse de 4,1% lundi), alors que le marché digère lentement une augmentation de capital de 2,7 milliards de dollars le mois dernier.

Avant la réunion, on est de plus en plus optimiste quant au fait que les livraisons devraient rebondir au deuxième trimestre à la suite de la fuite d’un courrier électronique de Musk suggérant que la société pourrait dépasser son record de livraisons du quatrième trimestre 2018, avec plus de 90 000 véhicules livrés.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé