La guerre commerciale favorise l’utilisation globale de l’Euro selon la BCE

Investing.com – La Banque Centrale Européenne a publié aujourd’hui un rapport mettant en lumière l’augmentation de l’utilisation mondiale de l’euro dans les réserves de change, après un point bas record l’année dernière :

La banque centrale a noté que cette progression était principalement due à la volatilité de la politique commerciale américaine et aux inquiétudes concernant la hausse des taux d’intérêt américains, tout en attribuant également la demande pour l’euro à une confiance croissante dans l’avenir de la zone euro.

Sans la nommer, la BCE pointe ainsi du doigt la guerre commerciale, qui semblerait globalement inciter à se détourner du Dollar.

On notera toutefois que si cette « volatilité » de la politique commerciale US semble appelée à perdurer, le facteur des craintes sur la hausse des taux US n’est plus réellement d’actualité, puisque le marché anticipe désormais avec une quasi-certitude au moins deux baisses de taux de la Fed.

Dans son rapport, la BCE a surtout mis en évidence une part croissante de l’utilisation de l’Euro dans les réserves mondiales de change, les émissions de dette, les dépôts et les encours de prêts.

Son rôle en tant que monnaie de facturation dans le commerce international reste globalement stable, note la banque centrale.

Pour donner un peu de perspective, on peut relever que la part de l’euro dans les réserves mondiales de change reste nettement inférieure à celle du dollar, L’Euro représentant 20,7 % des réserves, tandis que le billet représente 61,7 % de celles-ci.

Cela dit, ce chiffre est un creux historique pour le dollar, car les pays continuent de se diversifier dans d’autres grandes monnaies, comme le yen japonais et le yuan chinois.

Ainsi, l’utilisation globale du Dollar suit une pente descendante depuis 2014, comme on le voit dans le graphique plus haut dans cet article.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé