Les prix du Pétrole corrigent malgré les tensions au Moyen-Orient

Investing.com – Les prix du pétrole ont corrigé lundi matin suite aux tensions au Moyen-Orient.

Les futures du pétrole brut WTI ont perdu 0,2% à 52,66$ à 09h00. Les futures du pétrole brut Brent internationaux reculent de 0,1% à 61,92$.

Les attaques contre deux pétroliers dans le golfe d’Oman avaient apporté du soutien aux marchés pétroliers avant cette légère correction. Les prix avaient grimpé de 4,5% jeudi après les nouvelles.

Les États-Unis ont accusé l’Iran d’être à l’origine de ces attaques, le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo ayant déclaré qu’il était « indéniable » que l’Iran était responsable de l’attaque. Ses commentaires ont provoqué un démenti et des critiques de la part de Téhéran.

« Nous ne voulons pas de guerre. Nous avons fait notre possible pour dissuader cela », a déclaré Pompeo dans une interview à Fox News, ajoutant: « Les Iraniens doivent comprendre très clairement que nous allons continuer à prendre des mesures qui dissuadent l’Iran de s’engager dans ce genre de comportement ».

Malgré les gains de jeudi, les prix du pétrole ont perdu plus de 2% sur la semaine dernière suite aux informations faisant état de stocks de pétrole plus importants que prévu.

Selon un rapport mensuel de l’Agence Internationale de l’Energie, les perspectives de croissance de la demande de pétrole en 2019 ont également exercé une pression sur les prix.

La prochaine réunion de l’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP) fait également l’objet d’une surveillance étroite. Le ministre saoudien de l’énergie, Khalid al-Falih, a déclaré au cours du week-end que la réunion se déroulerait probablement dans la première semaine de juillet, au lieu de la date de fin juin.

Al-Falih a ajouté qu’il espérait que les membres de l’OPEP pourraient parvenir à un accord sur l’extension des limites de la production de pétrole.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé