Top 5 des évènements clés à retenir sur les marchés ce mercredi

Investing.com – Voici les cinq principales choses à connaître sur les marchés financiers le mercredi 19 juin:

On s’attend globalement à ce que la Réserve Fédérale laisse ses taux inchangés lors de sa décision de politique monétaire à 20h00 mercredi, mais les analystes sont convaincus que la banque centrale américaine adoptera un ton plus dovish afin de préparer le terrain pour des réductions plus tard dans l’année.

Le marché sera axé sur le graphique en points, qui figure dans les projections économiques publiées parallèlement à la déclaration – qui reflète les prévisions des décideurs en ce qui concerne l’évolution future des taux d’intérêt.

Une demi-heure après la décision, le président de la Fed, Jerome Powell, exposera le résumé de la réunion sur la politique monétaire et présentera des observations sur les perspectives actuelles.

Les anticipent à plus de 80% de probabilité une réduction des taux en juillet, avec deux réductions supplémentaires d’ici la fin de l’année se situant juste en dessous de la barre des 50%.

Les tensions commerciales en cours entre les États-Unis et la Chine, conjuguées à une inflation modérée, ont accentué la pression en faveur d’un assouplissement de la politique monétaire.

Le président américain Donald Trump a également régulièrement reproché à la Fed de ne pas baisser ses taux. Bloomberg a rapporté mardi que la Maison Blanche avait étudié la rétrogradation de Powell en février.

Quand on lui a demandé mardi s’il souhaitait toujours rétrograder Powell, Trump a répondu: « Voyons ce qu’il fait. »

Les futures US sont restés en attente près de la marque inchangée mercredi, avant la décision de la Fed et l’apparition de Powell.

L’attentisme a pris le relais après une forte clôture à Wall Street mardi, alors que les négociations commerciales avec la Chine reprenaient de la vigueur avant la tenue d’une « réunion prolongée » avec le président chinois Xi Jinping au G20 la semaine prochaine.

Les gains solides se sont étendus aux actions asiatiques durant la nuit, le Nikkei 225 du Japon ayant bondi de 1,8% et le Shanghai Composite en Chine terminant en hausse de 1%.

Les actions européennes ont pris des bénéfices mercredi, après que le président de la Banque Centrale Européenne, Mario Draghi, ait annoncé la possibilité de nouvelles mesures de stimulation une journée plus tôt, ce qui a permis aux marchés boursiers de la région de réaliser leur meilleure performance en cinq mois.

Le rapport sur le pétrole de l’ Energy Information Administration doit être publié mercredi, les marchés craignant que les stocks de brut américains augmentent pour la troisième semaine consécutive.

Le consensus prédit une baisse des stocks de brut de 1,08 million pour la semaine terminée le 14 juin, mais les deux précédents rapports de l’EIA ont enregistré une hausse inattendue des stocks, entraînant une baisse du pétrole .

Dans son propre rapport publié mardi soir, l’American Petroleum Institute a annoncé une baisse de 0,812 million de barils la semaine dernière.

CBS (NYSE: CBS) préparerait à nouveau une offre d’achat sur Viacom (NASDAQ: VIA) dans les prochaines semaines, selon des sources citées par le Wall Street Journal.

Des discussions préliminaires ont déjà eu lieu sur la structure de l’accord dans le cadre d’une troisième tentative de réunification des sociétés dissociées il y a plus de dix ans.

Le WSJ a toutefois souligné qu’un accord était «loin d’être acquis», la fixation du prix d’une transaction sur actions étant l’un des principaux obstacles.

Alors que Alphabet (NASDAQ: GOOGL) se prépare pour sa réunion annuelle des actionnaires de mercredi, un groupe d’activistes actionnaires envisage de proposer que la société se réduise elle-même avant que les régulateurs la forcent à le faire.

« Nous pensons que la réduction stratégique volontaire de la taille de la société donnerait plus de valeur aux actionnaires que les ventes d’actifs imposées par les régulateurs », a déclaré la proposition de SumOfUs, un groupe basé aux Etats-Unis visant à limiter le pouvoir croissant des entreprises.

Même s’il est très improbable que la proposition aboutisse compte tenu de la majorité des actions détenues par les deux principaux dirigeants d’Alphabet, Larry Page et Sergey Brin, la proposition met en lumière l’augmentation récente du nombre d’enquêtes antitrust menées auprès de grandes entreprises de technologie.

Toujours dans le secteur de la technologie, les actions d’Adobe (NASDAQ: ADBE) ont bondi de plus de 4% en préouverture, après des résultats trimestriels supérieurs aux estimations. Oracle (NYSE: ORCL) doit publier ses propres chiffres après la clôture du marché.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé