Le Dollar continue de faiblir sur des anticipations de baisse de taux de la Fed

Investing.com – Le dollar a poursuivi sa baisse mardi, le yen et l’euro se raffermissant alors que les traders anticipent une érosion de la prime de taux d’intérêt sur les actifs en dollars.

Durant la nuit, le dollar est tombé à 106,79, son plus bas niveau en 14 mois contre le yen, avant de remonter légèrement à 107,02 à 10h20. L’indice du dollar, qui mesure le billet vert par rapport à un panier de devises des marchés développés, a également atteint son plus bas niveau à 95,468 avant de rebondir à 95,488.

L’ euro, quant à lui, a atteint son plus haut niveau en trois mois, à 1,1413$, avant de consolider sous 1,1400 dollar, en partie grâce à une enquête auprès des investisseurs en France plus faible que prévu. Cela fait suite à une lecture aussi sombre de l’institut de recherche Ifo sur le climat des affaires en Allemagne.

La prudence demeure le mot d’ordre au lendemain de la réponse donnée par l’Iran aux sanctions américaines imposées à son chef suprême, l’ayatollah Khamenei, en affirmant que la chaîne diplomatique de communication avait été « fermée à jamais ». Néanmoins, les sanctions en grande partie symboliques annoncées lundi ne sont pas suffisantes pour déclencher des entrées importantes dans des actifs sûrs.

Les traders sont peu incités à prendre de nouvelles positions avant le sommet crucial du G20 de ce week-end, où le président américain Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping doivent se rencontrer. Une communication téléphonique entre les négociateurs en chef des deux parties tard lundi n’a révélé aucun détail, mais a au moins évité une interruption publique de la communication.

Le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, devrait prendre la parole à 19h00 plus tard mardi. Powell a de nouveau été critiqué lundi de la part de Trump, en déclarant que la Fed a agi comme un « enfant têtu » pour ne pas réduire les taux d’intérêt lors de sa réunion la semaine dernière.

La livre a poursuivi sa récente remontée après que des législateurs du parti Conservateur prévoyaient d’empêcher Boris Johnson de sortir le Royaume-Uni de l’Union Européenne sans un accord le 31 octobre, si, comme prévu, Johnson remporte la course à la direction du parti.

Par ailleurs, la lira turque a eu du mal à s’appuyer sur ses fortes hausses de lundi. Elle a peu changé à 5,8197 pour un dollar.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé