StockBeat: Les marchés boursiers balancent entre le commerce et la Fed

Investing.com – Les marchés boursiers européens piétinent mercredi matin, avec un œil déjà fixé sur le sommet du G20 qui se tiendra ce week-end et qui montrera à quel point les États-Unis et la Chine tiennent à mettre fin à leur différend commercial.

Un rapport de Bloomberg selon lequel les États-Unis sont disposés à annuler les droits de douane sur des importations en provenance de Chine jusque-là non affectées et d’une valeur de 300 milliards de dollars, dont l’entrée en vigueur est prévue pour la semaine prochaine, a permis d’atténuer les inquiétudes quant à l’escalade immédiate du différend, mais cela n’a pas suffi pour encourager beaucoup de nouvelles prises de risques en fin de semaine.

De même, les marchés ont lu des messages contradictoires dans le discours prononcé par le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, après la clôture européenne, dans lequel il avait défendu le principe de l’indépendance de la banque centrale, signe de sa réticence à accepter les ordres du président Trump sur où les taux d’intérêt devraient être fixés – mais réaffirmait par ailleurs le parti pris de la Fed en faveur d’un assouplissement si l’économie montrait un nouveau signe de ralentissement.

À 10h45, les principaux indices étaient mitigés, allant d’une baisse de 0,3% en Suisse à une hausse similaire en Espagne. L’indice de référence Euro Stoxx 600 s’est replié de 0,2% à 382,64, en route pour une quatrième journée consécutive de pertes – certes relativement modestes.

Parmi les mouvements notables de premier ordre, le groupe industriel Thyssenkrupp (DE: TKAG) a enregistré une hausse de plus de 5% grâce à un article paru dans la newsletter allemande Platow-Brief selon lequel le Finlandais KONE (HE: KNEBV ) prépare une offre d’achat pour son activité d’ascenseurs, une offre qui libérerait une grande partie de la valeur du groupe.

Les actions de tabac ont été relativement peu émues par l’annonce que San Francisco était devenue la première ville américaine à interdire les vapoteurs, décision qui, si elle était reproduite ailleurs aux États-Unis, pourrait sérieusement anéantir la demande du grand espoir de l’industrie pour l’avenir. British American Tobacco (LON: BATS) a perdu 0,4%, mais Imperial Brands (LON: IMB) a progressé de 0,9%.

Et les actions de pétrole et de gaz de l’Europe ont été globalement en hausse après que l’ American Petroleum Institute a annoncé une baisse importante des stocks de brut US la semaine dernière, renforçant les indications que les prix du pétrole pourraient trouver un plancher après une forte baisse au deuxième trimestre. BP (LON: BP) et Royal Dutch Shell (AS: RDSa) ont toutes deux progressé de 0,5%, tandis que Repsol (MC: REP) mène la course avec un gain de 1,0%.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé