La Chine souligne que ses exigences n’ont pas changé pour un accord avec Trump

Investing.com – Ce matin, le South China Morning Post révélait que selon ses sources, une trève dans la guerre commerciale Chine-USA aurait plus ou moins été déjà décidée, avant même la rencontre Trump-Xi prévue samedi.

Et si ces rumeurs concordent avec des déclarations US optimistes hier, elle ne trouvent pas vraiment écho dans le camp chinois.

Bloomberg rapporte en effet qu’un porte-parole du gouvernement chinois a déclaré aujourd’hui qu’il n’y a aucun changement aux conditions de la Chine pour conclure un accord commercial avec les États-Unis.

Il a par ailleurs répété les trois revendications formulées par le vice-premier ministre Liu He en mai.

Pour parvenir à un accord, les États-Unis doivent supprimer tous les droits de douane supplémentaires, fixer des objectifs pour les achats chinois de marchandises en fonction de la demande réelle et veiller à ce que le texte de l’accord soit « équilibré » pour garantir la « dignité » des deux nations.

« Nous espérons que la partie américaine abandonnera ses mauvaises pratiques et que nous pourrons résoudre les problèmes par un dialogue et une coopération sur un pied d’égalité », a dit M. Gao.

On notera également que le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Geng Shuang, a déclaré aujourd’hui à des journalistes à Pékin que « la menace des États-Unis d’ajouter des tarifs douaniers ne peut pas effrayer la Chine ».

Ces déclarations laissent donc penser qu’il y a encore de nombreux points à éclaircir avant qu’un accord soit possible selon la Chine. Au moins autant que lorsque les négociations ont échoué début mai… Il semble donc que l’incertitude continuera de dominer jusqu’au moment de la déclaration qui sera publiée samedi suite à la rencontre entre les deux dirigeants.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé