Forex: Le Dollar est mitigé en attendant la réunion Trump-Xi au G20

Investing.com – Le dollar était calme vendredi dans une fourchette étroite par rapport à la plupart des devises européennes alors que les marchés attendaient l’issue du sommet du G20 à Osaka, à la recherche de signes de rapprochement entre les États-Unis et la Chine.

L’événement clé sera une réunion bilatérale samedi matin au Japon entre les présidents américain et chinois Donald Trump et Xi Jinping, qui permettra de préciser si le différend commercial entre les deux pays s’aggravera ou non cette année.

Le dollar a perdu de la valeur par rapport à la plupart des devises cette semaine, l’ aussie, le kiwi et le loonie gagnant tous plus de 1% contre lui, reflétant une reprise modeste du risque dans l’espoir que le prochain cycle prévu des droits de douane américains sur les importations en provenance de Chine soit reporté.

« L’ampleur de la faiblesse de l’USD dépendra en définitive de tout signal concret en provenance d’Osaka ce week-end vis-à-vis des discussions commerciales », a déclaré le stratégiste de BNY, John Vells. « Un effondrement total de tout type de posture constructive entre les deux protagonistes pourrait voir un retour de la vente du risque et à la pression à la hausse du dollar américain. »

Les analystes préviennent que le yen pourrait à nouveau s’apprécier si les relations entre les deux plus grandes économies du monde se détérioraient.

«Le risque géopolitique en Iran a été un catalyseur de la croissance de la monnaie japonaise au cours de la semaine écoulée», a déclaré à Bloomberg Daisuke Karakama, économiste en chef du marché chez Mizuho Bank Ltd. Tokyo. « Si la guerre éclatait dans le pire des cas, cela ferait généralement baisser le dollar. »

Le yen était stable à 107,66 pour un dollar, après avoir perdu plus de 4% depuis la fin avril, à la suite de l’escalade du différend commercial entre les États-Unis et la Chine.

En Europe, le président de la Banque Centrale Européenne, Mario Draghi, a déclaré que des mesures de relance supplémentaires seraient nécessaires si les données ne s’améliorent pas, une position légèrement plus agressive que la Réserve fédérale, qui attend toujours d’être convaincue de la nécessité d’assouplir la politique.

À 10h10, l’ euro était en hausse de 0,14% contre le dollar à 1,1384 USD, tandis que la livre britannique reculait à 1,2668 USD, avant une lecture actualisée de la croissance du produit intérieur brut au premier trimestre à 10h30. La livre est toujours à la merci des incertitudes sur le Brexit, avec Boris Johnson – le favori dans la course pour devenir le prochain chef du parti conservateur – envoyant toujours des signaux mitigés sur la probabilité d’un « Brexit dur” le 31 octobre.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé