Le marché prévoit toujours une baisse des taux de la Fed malgré la trêve Chine-USA

Investing.com – Même si la hausse du Dollar pourrait suggérer le contraire, les marchés monétaires sont clairs : L’issue positive de la rencontre entre Trump et Xi samedi dernier n’a pas remis en question la certitude des investisseurs que la Fed abaissera ses taux le mois prochain, comme on le voit sur le baromètre des taux de la Fed Investing.com.

Il faudra en effet plus que quelques mots amicaux entre le président américain Donald Trump et le leader chinois Xi Jinping pour réduire substantiellement les anticipations de baisse de taux du marché.

Rappelons que les États-Unis et la Chine ont conclu samedi une trêve dans leur guerre commerciale, importante d’un point de vue symbolique, mais insignifiante tant en ce qui concerne la réelle possibilité d’un accord commercial durable entre les deux parties.

En effet, les déclarations positives émanant du sommet du G20 à Osaka renforcent pour l’instant l’appétit pour le risque, mais il faut s’attendre à ce que les incertitudes sur les divergences d’opinion encore non résolues et sur les perspectives économiques pèsent de nouveau sur le sentiment des investisseurs à plus ou moins court terme.

Ces dernières semaines, les marchés financiers ont oscillé entre optimisme et morosité quant aux perspectives de l’économie mondiale. Cette préoccupation a incité la Fed, la BCE et d’autres banques centrales à évoquer la possibilité de baisses des taux d’intérêt ou d’autres mesures de relance pour compenser les effets néfastes de la guerre commerciale entre les deux principales économies du monde.

Après avoir rencontré Xi, Trump a déclaré qu’il retarderait l’imposition de 300 milliards de dollars supplémentaires en droits de douane sur les importations chinoises, une concession que Pékin avait exigé pour relancer les négociations.

Trump a également déclaré qu’il allègerait les restrictions imposées à Huawei et permettrait aux entreprises américaines de reprendre leurs ventes au plus grand fabricant chinois d’équipement de il ne faut pas oublier que bien que les deux parties retournent à la table des négociations, les droits de douane américains sur environ 250 milliards de dollars d’importations chinoises, dont une grande partie n’est entrée en vigueur qu’en mai, demeurent en vigueur.

Depuis l’échec des négociations commerciales le 10 mai dernier, Trump a fait passer de 10 % à 25 % les droits de douane sur 200 milliards de dollars de produits chinois.

En d’autres termes, d’importantes entraves au Commerce entre les deux plus grosses économies du monde persistent, et ces entraves n’ont pas encore exprimé pleinement leur impact néfaste sur l’économie.

Au final, la réunion Trump-Xi de samedi dernier ne fait donc qu’écarter temporairement la perspective d’une agravation supplémentaire de la situation.

C’est pourquoi les investisseurs sont réticents à réduire leurs anticipations de baisses de taux de la Fed.

C’est donc de nouveau sur les publications économiques qu’il va falloir se tourner, pour continuer d’évaluer l’impact des tarifs douaniers déjà en place sur l’économie US notamment. Dans ce cadre, l’ISM manufacturier de ce lundi à 16h et le rapport NFP sur l’emploi US au mois de juin de vendredi seront à considérer comme deux statisiques capitales pour affiner les anticipations du marché.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé