Top 5 des évènements clés à retenir sur les marchés ce mercredi

Investing.com – Voici les cinq principales choses que vous devez savoir sur les marchés financiers le mercredi 3 juillet:

Après deux sessions consécutives de clôture sur des records pour le S&P 500, l’indice de référence pour les actions mondiales semble prêt à poursuivre la hausse dans une séance à faibles volumes pour cause de vacances.

Les futures Dow ont gagné 64 points, ou 0,2%, à 11h20, les futures sur S&P 500 ont progressé de 8 points, ou 0,3%, tandis que les futures NASDAQ 100 ont grimpé de 31 points, ou 0,4%.

La Bourse de New York fermera ses portes tôt à 19h00 et restera fermée jeudi pour les vacances du 4 juillet.

Les actions européennes se sont échangées à la hausse sur les paris pour un nouvel assouplissement de la politique monétaire, tandis que les actions asiatiques ont terminé en baisse, alors qu’elles anticipaient une nouvelle liste de produits européens que les États-Unis pourrait cibler avec les tarifs, annoncés alors que les marchés de la région étaient fermés mardi.

Les rendements obligataires européens ont atteint des niveaux record mercredi, la chef du FMI, Christine Lagarde, ayant été nommée pour remplacer le président de la Banque Centrale Européenne, Mario Draghi, lors de sa fin de mandat en novembre.

Les investisseurs misent sur le fait que Lagarde suivra l’objectif de Draghi de poursuivre son assouplissement monétaire face à une croissance mondiale en perte de vitesse.

Les taux à 10 ans en Allemagne et en France ont poussé plus loin en territoire négatif alors que les rendement obligataires belges sont devenus négatifs pour la première fois, ce qui signifie que les investisseurs sont prêts à payer pour détenir la dette jusqu’à l’échéance.

Le ministre allemand de la Défense, Ursula von de Leyen, a également été désigné pour diriger la Commission Européenne.

Le président américain Donald Trump a annoncé via Twitter qu’il avait l’intention de nommer Christopher Waller, vice-président exécutif de la Réserve fédérale américaine de St. Louis, et Judy Shelton, directrice américaine de la Banque Européenne de Reconstruction et Dévelopment et ancien conseillère économique pendant la campagne 2016 de Trump, aux postes vacants au sein de la Réserve fédérale.

Shelton avait précédemment déclaré que, si elle était nommée, elle abaisserait les taux d’intérêt à 0% d’ici un à deux ans, à l’instar des récents appels de Trump à la Fed pour .

Waller a écrit sur le danger d’une courbe de rendement inversée, qui se produit lorsque les taux de la dette à court terme dépassent les rendements des obligations d’État à long terme, ce qui, selon certains, est un indice d’une récession à venir.

Les deux candidats seraient sujets à confirmation par le Sénat.

Une série de données économiques devrait être publiée mercredi avant les vacances du 4 juillet.

La jauge d’activité du secteur des services pour juin du Institute of Supply Management (ISM), ainsi que les commandes d’usine pour mai, vont indiquer si l’économie américaine reste sur la bonne voie malgré les pressions externes.

Les données sur le marché du travail seront également à l’étude avant le rapport NFP sur l’emploi de vendredi.

Le processeur de paie privé ADP publiera ses chiffres pour les emplois non agricoles pour juin, tandis que le département américain du Travail publiera ses inscriptions hebdomadaires au chômage.

Les prix du pétrole ont augmenté mercredi avant les données officielles du gouvernement sur les stocks de brut US qui devraient afficher une troisième baisse hebdomadaire consécutive.

Le rapport de l’American Petroleum Institute, publié mardi soir, a révélé une baisse de 5,0 millions de barils, dépassant les prévisions d’une baisse de 2,96 millions pour le rapport de la Energy Information Administration.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé