EUR/USD: La paire envoie deux signaux baissiers clés avec la chute post-NFP

Investing.com – La paire EUR/USD a fortement chuté ce vendredi, après avoir consolidé dans un range étroit entre lundi soir et ce matin.

Ce matin, les commandes à l’industrie allemande du mois de mai franchement décevantes avaient déjà commencé à peser sur l’Euro, et c’est le côté “Dollar” de l’équation qui a ensuite entrainé une nette accélération baissière cet après-midi.

Le rapport NFP sur les créations d’emplois US du mois de juin a en effet surpris très positivement, avec 224k créations d’emploi contre 160k anticipé, ce qui a d’autant plus étonné que d’autres statistiques de l’emploi US du mois de juin s’étaient révélées beaucoup moins satisfaisantes.

Face au rapport NFP, la paire EUR/USD a donc pour l’isntant marqué un creux 1.1215, mais compte tenu des importants signaux baissiers qui ont été déclenchés par la chute du jour, une poursuite de la baisse n’est pas exclue.

En effet, l’EUR/USD a cassé sous la moyenne mobile 100 jours située à 1.1260, et également sous la ligne de tendance haussière visible en données journalières depuis le creux du 30 mai.

A ce stade, la zone de 1.1180-1.12 est le dernier support à prendre en compte avant d’envisager un retour sur les creux annuels juste au-dessus de 1.11.

Par ailleurs, au delà de constituer une bonne surprise pour l’économie US, la solidité du rapport NFP fait également reculer les anticipations de baisse de taux de la Fed.

Pour l’instant, il reste quasiment garanti que la Fed abaissera ses taux à la fin du mois, mais le NFP meilleur que prévu réduit la possibilité que cette baisse de taux dépasse 0.25%, ou que l’opération soit ensuite réitérée avant la fin de l’année, ce qui renforce nettement le billet vert.

A la hausse, on peut considérer qu’une hausse au-dessus de 1.13 au minimum serait nécessaire pour alléger la pression baissière.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé