Press "Enter" to skip to content

Posts published in “Les bases du Forex”

Trading automatique : avantages et inconvénients

Le trading automatique est un outil permettant d’automatiser le processus d’ouverture et de fermeture des positions sur les marchés financiers comme le forex. Ce n’est donc plus le trader qui effectue cette opération mais un programme préalablement programmé à cet effet. Ce système présente des avantages et des inconvénients que nous vous détaillons ci-dessous.

Avantages
Le trading automatique possède de nombreux avantages :
- Avec le trading automatique, terminé les prises de position sous le coup de l’émotion. Puisque c’est un robot qui exécute des ordres programmés, votre trading a moins de chance de tomber dans l’irrationalité.
- Contrairement aux êtres humains, les robots de trading ne sont pas sujets à la fatigue ou au relâchement. Ils peuvent également travailler le jour comme la nuit et cela toute l’année.
- Les programmes informatiques sont capables de réfléchir vite et bien et surtout, ils peuvent gérer des millions d’opération dans la même seconde tout en contrôlant de nombreux paramètres. En d’autres termes, leurs capacités dépassent allègrement celle des humains.
- Le trading automatique se fait tout seul. Une fois le robot programmé, il va dérouler la stratégie en parfaite autonomie ce qui signifie que le trader peut se livrer à d’autres activités.

Les supports et les résistances pour spéculer sur les devises

Les supports et les résistances sont certainement les concepts les plus utilisés dans le trading en ligne, spécialement en ce qui concerne les devises. Bizarrement, chacun semble avoir sa propre idée sur la manière de mesurer les supports et les résistances.

Comme le montre le graphique ci-contre, la tendance en zigzag fait son chemin vers la hausse (marché haussier autrement dit). Lorsque le marché monte puis recule, le point le plus élevé atteint avant le retour à la baisse est désormais résistance. Comme le marché continue sur sa montée, le plus bas point atteint avant le retour à la hausse est support. De cette façon, en fonction des oscillations du marché, on peut déceler aisément les niveaux de support et de résistance. Cela veut également pour une tendance de marché qui serait plutôt à la baisse.

Une chose importante dont il faut se souvenir c'est que les niveaux de support et de résistance ne sont pas des chiffres exacts. On voit souvent les traders se référer à des support à 1.30 ou 1.40 etc…mais en fait les niveaux de support et de résistance reflètent plutôt des zones de prix par exemple entre 1.30/40 ou 1.40/50.

Souvent, vous verrez que les niveaux de support et de résistance apparaissent comme "cassés" mais rapidement on se rend compte que le marché n'était qu'en train de les tester et qu'ils ne sont pas encore franchis. En cela, l'utilisation des chandeliers japonais et des ombres acheteuses et vendeuses peut être intéressante car elle permet de repérer ces mouvements qui peuvent souvent induire en erreur les traders forex.

Les erreurs les plus communes des traders en plaçant un stop loss

Dans cet article, nous allons parler des erreurs les plus courantes faites par les traders lorsqu'ils placent un stop. On le sait, ne pas oublier de bien placer son stop loss est crucial en termes de money management mais lorsqu'il est mal placé cela peut conduire à des pertes importantes. D'où l'importance de faire attention lorsque vous lancez un nouveau trade.

Placer son stop loss trop près

La première erreur, la plus commune, notamment chez les débutants, c'est de placer son stop loss trop près, de ne pas laisser à son trade assez de marge de manoeuvre. Si votre stop loss est placé trop près, vous ne permettez pas à votre position de fluctuer. Il faut en effet toujours prendre en compte la volatilité inhérente à chaque paire et les fluctuations possibles en fonction du calendrier économique forex du jour.

Par exemple, si vous êtes long sur la paire GBPJPY à 145.00 avec un stop loss à 144.90. Même si votre analyse est bonne, c'est à dire que la paire va monter, il est toujours possible qu'en raison des mouvements du marché, le cross tombe de 10 ou 15 pips avant de rejoindre à nouveau la hausse vers 147.00. Mais si vous avez placé votre stop loss à 144.90, vous ne serez pas en mesure de faire un gain potentiel de 200 pips car votre stop est placé trop près de votre point d'entrée sur le marché.

La leçon à retenir c'est qu'il faut laisser une certaine marge de manoeuvre à votre trade et surtout prendre en compte la volatilité propre de la paire.

Se référer à la taille de sa position plutôt qu'à l'analyse technique

Certains traders forex ont aussi pour habitude de déterminer leur stop loss en fonction de la taille de leur position plutôt qu'en fonction de l'analyse technique. C'est bien souvent une erreur très dommageable.

Se référer à la taille de de sa position pour calculer jusqu'où votre stop pourrait être n'a strictement rien à voir avec comment va évoluer le marché. Puisque le forex consiste à trader le marché, il est donc censé de placer ses stops en fonction de la tendance.

C'est on ne peut plus logique puisqu'après tout, les trades choisissent leurs points d'entrée et leurs objectifs en fonction des éléments fournis par l'analyse technique donc il convient de faire de même pour placer le stop loss. Bien-sûr, cela ne veut pas dire qu'il faut faire une croix sur la taille de la position mais ce n'est pas le premier élément à prendre en considération pour placer un stop loss.

Placer son stop loss trop loin

C'est l'exact inverse de la première erreur. Certains traders du marché des changes font l'erreur de placer leur stop loss trop loin, priant tous les Dieux qu'a pu porter la Terre pour que le prix aille suivant leur souhait tôt ou tard. C'est le cas typique d'un trader qui ne se décide pas à clôturer son trade malgré qu'il soit perdant, espérant qu'à un moment le marché lui donne raison alors qu'il pourrait investir l'argent de ce trade dans une position certainement plus profitable.

Le forex en France

Le trading sur le marché des changes (aussi appelé Forex) est une activité qui fait de plus en plus d'émules en France. Avec la révolution internet et l'arrivée depuis plus d'une dizaine d'années de brokers forex (c'est-à-dire des courtiers mettant à disposition leur plateforme de trading et leurs services) offrant accès au marché à partir de seulement quelques centaines d'euros d'investissement, le trading forex a connu un essor fulgurant. Cet essor a été renforcé depuis peu par le lancement d'applications mobiles gratuites qui offrent la possibilité de trader à tout moment, à partir de n'importe où, sur les smartphones dans des conditions idéales, informations économiques et graphiques à l'appui afin d'aider les investisseurs à prendre les meilleures décisions.

Il reste encore très difficile de quantifier l'engouement des particuliers pour le trading forex en France puisqu'aucune donnée officielle n'existe. On peut simplement mentionner quelques chiffres qui soulignent aisément la volonté des particuliers de mieux se familiariser au trading: au printemps dernier, le Salon de l'Analyse Technique & Graphique à Paris, qui constitue depuis plusieurs années un évènement phare des milieux du trading en France, a réuni plus d'une dizaine de milliers de visiteurs, curieux et professionnels.

Les évènements liés au trading en France se multiplient comme les concours, de plus en plus nombreux et interactifs, les salons, notamment le Salon du Trading ou le Forum de l'Investissement, et les conférences qui sont désormais innombrables, gratuites ou payantes, et s'adressant à tous les niveaux.

Internet est aussi devenu la référence dans le domaine du trading forex dans l'Hexagone. Il faut reconnaître que c'est du Web qu'est venu cet engouement. Plusieurs sites sont pionniers en la matière, comme Forex.fr, et ont permis, aux côtés des brokers forex, de populariser le trading à partir de chez soi sur les monnaies mondiales.

Les notions de base du forex: l’appétit/l’aversion au risque

L’aversion au risque est un comportement économique, c’est l’un des tout premiers principes découverts en économie, qui a permis de mieux comprendre les équilibres de prix et de rendement.

L’aversion au risque est le point à partir duquel l’investisseur n’est plus disposé à risquer son capital pour obtenir une certaine rentabilité. Il préfère un gain relativement sûr à un gain plus important mais aléatoire.

Quel matériel de trading faut-il pour débuter?

Si vous commencez dans le trading, vous n'êtes toujours pas certain de savoir quel matériel il vous faut. Si le matériel ne fait pas le trader, il y contribue substantiellement. Un bon matériel en bon état de fonctionnement est gage de réussite. Forex.fr vous détaille votre liste de courses!

1. Ordinateur et connexion à internet

Avant tout, pour commencer à trader il faut avoir un ordinateur et une connexion à internet rapide du type ADSL. Idéalement votre ordinateur doit avoir un processeur puissant, une mémoire RAM élevé et un écran d’une taille considérable, minimum 20 pouces. Aujourd’hui les plateformes de trading mettent à votre disposition tous les outils nécessaires pour analyser le marché. Pour autant, afin d'optimiser votre compréhension de ces outils, la taille de l’écran devient un élément très important pour le trader.

Beaucoup de traders utilisent deux écrans ou plus, afin d’améliorer la prise de décision et la visibilité sur chacun des trades. Ils utilisent un ou deux écrans pour suivre les cours et les autres pour faire les analyses techniques et fondamentales respectives. Il peut aussi être intéressant d'opter pour une station de trading à deux écrans (ou plus) mais le coût moyen d'un tel matériel est proche de 2000 euros.

Strategies de placement – analyse technique et analyse fondamentale

Les deux stratégies fondamentales de l'investissement dans le FOREX sont l’analyse technique et l’analyse fondamentale.
 
La plupart des petits et moyens investisseurs sur les marchés financiers emploient l'analyse technique. Cette technique est basée sur le postulat que toutes les informations sur les fluctuations futures du marché et d'une devise particulière se trouvent dans la chaîne des prix. C'est-à-dire que tous les facteurs qui ont un effet sur les prix ont déjà été pris en compte et sont ainsi reflétés dans les prix. Dès lors, ce que ce type d'investisseur fait essentiellement est de baser ses investissements sur trois suppositions fondamentales. Celles-ci sont :

- Les mouvements du marché intègrent tous les facteurs.
- Le mouvement des prix est réfléchi et directement attaché à ces événements.
- L'histoire se répète.