ACtualites du marche des changes

australia_day2_news

Le dollar australien continue de décrocher, perdant plus de 1%

– Pertes légères pour les actions mais le sentiment s’est amélioré légèrement dans les échanges asiatiques

– Les achats d’obligations par la BCE ont réussi à réduire quelque peu les écarts de spreads des PIIGS

– Rebond des prix des matières premières – le cours du Brent est de retour au-dessus de 95 dollars

– Les bons du Trésor américain continuent légèrement leur rallye haussier de vendredi

– L’AUD est sous pression alors que l’EUR/USD corrige à 1.2950

– Le Japon envisage d’acheter des obligations émises par le fond d’aide européen

Les actions ont enregistré des pertes légères hier, l’indice S&P500 décrochant de 0.1% en raison de pertes dans le secteur des télécoms. Toutefois, l’appétit au risque a progressivement repris dans les échanges asiatiques, laissant entrevoir un rebond.

Alors que le marché obligataire fait face à de très fortes tensions à la veille d’une opération du Portugal, la BCE a décidé d’intervenir via des achats d’obligations hier ce qui a eu pour effet de réduire un peu les écarts de spreads entre les pays de la zone euro. Les bons du Trésor américain poursuivent leur rallye haussier entamé vendredi, les bons à deux ans corrigeant notamment en-dessous de 0.60%.

Lire la suite
eurotower_350

Les nouvelles économiques du 11 janvier 2011

Actualité déjà assez chargée et marquée par une pause de la monnaie unique européenne sur le marché des changes.

Plusieurs indicateurs économiques mineurs ont été communiqués hier pour la zone euro, à savoir une chute de la consommation en Italie à son niveau d’il y a dix ans après une baisse de la consommation par habitant de 2.1% en moyenne sur la période 2008-2009. Par ailleurs, le déficit public de l’Italie a diminué à 5.1% du PIB sur les neuf premiers mois de l’année dernière, contre un niveau de 5.5% sur la même période en 2009. Enfin, selon l’INSEE, la production industrielle en France est repartie à la hausse en novembre, augmentant de 2.3%.

Ces indicateurs sont mitigés et ont concouru à la pause de l’euro selon les analystes.

Par ailleurs, un porte-parole de la Commission Européenne a démenti que des discussions aient en ce moment lieu avec Lisbonne au sujet d’une possible aide financière.

Lire la suite
financial_market

Le marché de la dette à la veille d’une séance cruciale

Hier, les premières tensions de la semaine sur le marché de la dette sont apparues alors que des rumeurs persistantes faisaient état de discussions entre Lisbonne et Bruxelles au sujet d’une aide. Rapidement, la tension s’est propagée aux obligations des pays périphériques, les taux espagnols à 10 ans se tendant au-dessus de 5.550% et les taux portugais grimpant largement au-dessus, au-delà de 7.139%. La France, qui a levé hier ,via l’Agence France Trésor, 10.208 milliards d’obligations OAT à échéances 2020, 2026 et 2029, n’a toutefois pas subi les conséquences négatives de cet accroissement de tension sur les taux espagnols, portugais et italiens. Les obligations françaises, à l’instar des obligations allemandes qui font référence dans la zone euro, sont considérées encore par les investisseurs comme des valeurs refuge.
Lire la suite

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé