ACtualites du marche des changes

Capture dcran_2011-03-03__15.37.28

Le Guide du Trader en cas d’attaque de l’Iran par Israël

Depuis quelques jours, les médias bruissent d’une offensive diplomatique d’Israël afin de rallier les Etats-Unis, et éventuellement le Royaume-Uni, à une attaque préventive contre les installations nucléaires iraniennes. Le rapport de l’AIEA du 8 novembre a confirmé les craintes des experts concernant ce programme militaire qui est en passe de doter l’Iran de l’arme atomique.

Les chances d’une attaque dans les prochains mois contre l’Iran, comme ce fut le cas contre le programme nucléaire militaire syrien, sont basses. Trois raisons principales sont détaillées ci-dessous. Mais en cas d’aggravation des tensions, ce qui n’est pas à exclure, quel sera l’impact sur le marché des changes?

Pourquoi une attaque aérienne contre l’Iran est peu probable:

1. Le gouvernement israélien fait face à une forte pression interne, du fait des manifestations contre la vie chère et du mouvement “Occupy Tel Aviv” tel qu’il fut nommé par les médias américains. La question sociale devient de plus en plus cruciale pour une large frange de la population israélienne et les manifestations se poursuivent, avec notamment lundi dernier une grève générale de 4 heures ordonnée par la centrale syndicale Histadrout. Surtout, le gouvernement est encore loin d’un consensus au sujet d’une attaque préventive de l’Iran, comme le fait montre le fait que le débat à ce sujet soit tombé dans le domaine public, montrant les dissensions internes.

Lire la suite

Les trois scénarios possibles pour l’Italie de l’après-Berlusconi

Goldman Sachs a dévoilé, sur son site internet, trois scénarios possibles pour l’après-Berlusconi:
 
1. La mise en place d’une coalition reposant sur les partis de l’ancienne coalition, à savoir la Ligue du Nord, et le parti de Silvio Berlusconi, à laquelle s’agrègerait de plus petits partis. Cette éventuelle coalition a déjà montré son soutien aux mesures d’austérité de la troïka mais elle devra réaliser un meilleur travail que ne l’a fait Berlusconi pour pouvoir convaincre les marchés. Dans un premier temps, les taux des obligations italiennes devraient rester au même niveau.
Lire la suite
european commission

Les nouvelles économiques du 11 novembre 2011

Hier, la Commission Européenne a revu en hausse ses prévisions de déficit public en Grèce cette année et l’an prochain, à respectivement 7.8% et 5.4% du PIB. Dans ses dernières prévisions remontant au mois de mai, la Commission tablait sur 6.4% en 2011 et 4% en 2012.
 
Par ailleurs, la Commission a aussi revu à la baisse ses prévisions de croissance pour 2012 pour l’Europe avec, notamment, une prévision qui est passée de 2% à 0.6% pour la France, soit toujours plus que le pronostic de 1% du gouvernement français.
Lire la suite

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé